Retour à la page d'accueil

EMI | Veiller pour s'informer

La veille Faire de la veille consiste à collecter, de traiter, analyser et diffuser des informations sélectionnées pour leur intérêt stratégique, par exemple pour une entreprise pour mieux anticiper les évolutions et les innovations dans son domaine d'activité.

L'on distingue différents types de veilles, stratégique (qui vont permettre la prise de décisions stratégiques), concurrentielle (permet de suivre ses concurrents) ou encore technologique…

Comment mettre pratiquement en œuvre une veille efficace ? Avec quels outils ? Quelles attentes ? Quels résultats ?

La veille

Qu'est-ce ?

La veille, c'est une activité continue et répétée qui vise à surveiller activement l’environnement technologique, commercial, concurrentiel, institutionnel, stratégique, d'e-réputation etc. pour en anticiper les évolutions.

Qu'elle soit passive (simple écoute) ou active (par la mise en œuvre d'outils, d'actions délibérées) la veille est donc :

fleche continue et répétée (itérative)

fleche diffusée

Types de veille

La veille stratégique

La veille stratégique est une forme de veille mise en place par les entreprises et qui regroupe 4 autres principales veilles :

  • La veille concurrentielle
    Quels sont les concurrents ? Dans quelle santé financière sont-ils ? Quelle structure commerciale ? Quelles innovations ? etc.
  • La veille commerciale ou veille mercatique
    Quelle est l'offre commerciale concurrente ? Quelles sont les tendances du marché ?
  • La veille technologique
    C'est faire un « Etat de l’art » technologique
  • La veille sociétale appelée aussi veille environnementalement
    La veille sociétale est une forme de veille qui s'applique plus particulièrement aux questions de société

Elle constitue une aide à la prise de décisions souvent stratégiques

La veille informationnelle

« La veille informationnelle est une activité organisée de collecte, de sélection et d’analyse de l’information dans le but d’alimenter les individus en information pertinente (analyses, études, nouvelles…) en continu. »

Il s'agit donc de mettre en place des outils pour rester informé, de manière automatique ou volontaire sur un champ de connaissance déterminé.

Le push et le pull

push pullTraditionnellement, l'on distingue le "push" et le "pull" pour différencier les informations que vous cherchez ou glanez au hasard de vos lectures, de celles qui viennent à vous automatiquement, éventuellement mises en forme.

Les faire venir à soi, ne va pas de soi, cela va sans dire :-)

Mais c'est justement l'utilisation d'outils qui facilitent la sélection et la réception d'informations ciblées qui est de plus courante. De plus en plus souvent, l'on devient également soi-même producteur d'information et donc potentiel fournisseur pour d'autres utilisateurs…

Pour aller plus loin !

L'université de Rennes 2 propose un module d’auto-formation destiné à la validation du C2i2e, pour les compétences A.1.5 « Se constituer et organiser des ressources en utilisant des sources professionnelles » et A.2.3 : « Pratiquer une veille pédagogique et institutionnelle, notamment par l’identification des réseaux d’échanges concernant son domaine, sa discipline, son niveau d’enseignement ».

Il est destiné prioritairement aux étudiants de l’UEB des Master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation), préparant les concours d’enseignement, et vise les compétences suivantes :

  • connaître et comprendre les principales notions, les enjeux et l’utilité de la veille, notamment éducative
  • connaître la méthodologie pour mettre en place une démarche de veille éducative
  • connaître les principales sources et ressources de la veille éducative
  • connaître et utiliser les différentes familles d’outils de veille
lienwww.ressources.univ-rennes2.fr/

Les sources d'information

La presse

La lecture régulière de la presse constitue bien évidemment une activité de base. Pour cela il y a bien sûr la presse papier que vous trouverez au CDI, mais de plus en plus souvent également la presse numérique.

La lecture peut être orientée autour de thèmes (professionnels, d'intérêts…) ou plus libre.

mur de la presseUn site comme lemurdelapresse.com facilite la prise de connaissance des informations essentielles, notamment avec la possibilité de classer les informations par thèmes.

revue2presseUn autre site de UNE de presse, www.revue2presse.fr/presse/quotidien, permet de se faire une idée des principaux sujets traités en avant-première : "toutes les une avant l'heure", classées par thèmes.

clicanooClicanoo est le site en ligne du journal de l'île de la Réunion.
Voir également Imazpress ( www.ipreunion.com/) l'image au service de l'info.

Listes de diffusion

Les listes de diffusion

L'abonnement à une liste de diffusion permet de recevoir régulièrement des mails. Il suffit de s'inscrire pour recevoir automatiquement les mails, ou pour pouvoir en envoyer.

Une liste est dite modérée, lorsqu'un message ne passe qu'après l'acceptation par le modérateur, ou non modérée s'il est directement relayé. Evidement l'utilisation de ces listes exige le respect de certaines règles.

Pour l'éducation, universalistes regroupe des centaines de listes de diffusion.
Pour mieux comprendre comment s'abonner, et se désabonner, consulter la FAQ.

universalistes

A ces sources de type "PULL", l'information est cherchée par l'utilisateur, peuvent d'ajouter celle de type "PUSH" où l’information est « poussée » automatiquement vers l’utilisateur.

Lettres de diffusion

le saviez-vous ? Ne pas confondre lettre et liste de diffusion. Les lettres de diffusion sont également diffusées sous forme de mails, par abonnement, sur des thèmes précis, mais ne permettent pas d'interaction entre les abonnés.

Infodémie, fake news, algorithme trompeurs, bulles informationnelles, le trop d'information est désormais plus problématique qu'utile. C'est pour s'y retrouver mieux dans un domaine très particulier, souvent pointu qu'un marché de niche installé, celui des newsletters payantes.

Pas nouveau que ça !

vant Trump Report Avec plus de 60 000 abonnés payant à 50 dollars par mois, le vantrumpreport propose aux abonnés des informations aux agriculteurs sur le prix du blé, les nouvelles manières de traiter les récoltes, etc. Cette lettre existe depuis le début des années 2000.

Mais la France n'est pas en reste. Intelligence Online chronique les activités des professionnels du renseignement dans le monde depuis près de 40 ans. Sa lettre payante, Le Monde du Renseignement, est diffusée depuis 1995 et propose un éclairage international par zones géographiques, sur différentes thèmes du type renseignement d'affaires, d'Etat etc. Intelligence Online chronique ainsi les activités des professionnels du renseignement dans le monde depuis près de 40 ans.

lien/www.intelligenceonline.fr/

L’idée principale, c’est de viser une base de lecteurs assez petite mais qui peut avoir besoin d’informations très pointues dans un domaine précis. L'exacte inverse de la course à l'audience des Youtubeurs, ce qui explique peut être aussi le succès.

Demain, le contenu payant sur Internet sera-t-il la norme ?

Outils et exemples

Fondée en 2017,Substack propose un outil d’édition de mailings qui permet aux auteurs et autrices, sans aucune condition préalable, de lancer une lettre d’information payante.

L'inscription et la rédaction sont on ne peut plus simples, un compte et une carte bleue suffisent.

Selon l'entreprise, il y aurait plus de 100 000 abonnés à au moins 5 €, tarif minimum par mois par mois (-10% de commission).

liensubstack.com/

Autres exemple, brief.me/ promeut une nouvelle forme de journalisme, le « slow media » qui consiste à proposer moins de contenu, mais plus de sens sous une forme épurée sans publicité.


L'abonnement coûte 6,90 €/mois par mois (abonnement mensuel) et est livré tous les soirs (en France métropolitaine) à 18h58.

A noter ! Briefme peut être intégré à Esidoc et donc être distribué (en ligne) aux élèves authentifiés.

briefMe

lienwww.brief.me/

Ces plateformes apportent surtout une aide technique à l'écriture et la sécurisation des envois. Ce dernier point n'est pas à négliger, il ne suffit pas de disposer d'adresses mails pour garantir leur réception.

De la même manière, la gestion sécurisés des paiement, ici déléguée est très pratique.

Enfin, concernant la forme de la lettre, rappelons que le HTML version mail est très particulier, pour ne pas dire particulièrement limité (pour des raisons évidentes de sécurité) et, disons versatile.

àA l'instar du très connu caniuse.com/ des développeurs, qui permet de vérifier les compatibilités de code des différents navigateurs, le site www.caniemail vous permet de vérifier celles des principaux clients de messagerie.

CanIMail

Trouver des lettres

lafrenchstack.Le site https://www.lafrenchstack.fr/ propose une sélection thématique des listes francophones de Substack.

Les alertes par mail

Google Alerte , vous permet de recevoir des informations actualisées en fonction de critères de recherche et une périodicité déterminée.

Les alertes vous permettent d'être averti par e-mail lorsque de nouveaux résultats correspondant aux termes que vous recherchez sont publiés (Web, actualités, etc.). Saisissez une requête de recherche que vous souhaitez surveiller.

Exemples d'utilisation des alertes Google :

  • Suivi de l'évolution d'un sujet d'actualité
  • Réception d'informations sur les activités d'une entreprise
  • Suivi de l'actualité d'une personnalité
  • Suivi des résultats d'une équipe sportive

google alertes

Les flux RSS

rss RSS (Really Simple Syndication) est un format de description de données qui facilite la diffusion de fils d'informations, de façon automatisée, à l'intention des internautes.

Les flux RSS et Atom sont des flux d’information fournis généralement par des sites d’actualités (journaux, blogs, CMS…).

Techniquement, un fichier XML est généré et peut être traité par n’importe quel programme (agrégateur de flux par exemple). La structure des fichiers XML est standardisée afin de rendre son contenu interopérable.

Cliquez ici pour afficher un exemple de flux brut non mis en forme.

image lienhttps://www.journaldunet.com/

image lienhttps://fenetresur.wordpress.com/

Tel que, le flux RSS reste un fichier texte assez peu stylisé. Mais des outils permettent de les agréger, les mettre en forme, automatiser la collecte…

 

netvibes L'un des premiers agrégateurs de flux (2005) et des plus connus est sans doute Netvibes. La page d'accueil, sous forme d'onglets paramétrables, regroupe des modules, typiquement des flux RSS, mais aussi des sites ou des podcasts.

Un très bon outil de veille.

feedly Feedly permet d'afficher des sources d'informations (blogs, journaux en ligne) sélectionnés par thème, proposés ou libres.
Tutoriel.

Yahoo! Pipes était depuis 2008, une application Web de Yahoo! qui permettait de créer un flux unique qui agrège des flux de contenus provenant de différents sites internet. Le service a été arrêté en 2015

Pipes est un successeur spirituel de Yahoo! Pipes. Gratuit pour 3 tuyaux que vous pouvez partager.

Sur le côté gauche de l'éditeur se trouve votre liste de blocs. Vous pouvez les faire glisser et les déposer dans le canevas à votre droite, et le bloc normal avec ses entrées et ses sorties apparaîtra. Pour les connecter, cliquez d'abord sur la sortie d'un bloc, puis sur l'entrée d'un autre bloc. Ou faites glisser l'entrée sur la sortie. Vous devez également remplir les entrées utilisateur, les éléments de formulaire au centre de certains blocs qui contrôlent leur comportement. N'oubliez pas de connecter votre dernier bloc à la sortie du tuyau, le cercle rouge à l'extrême droite.

pipes

lienwww.pipes.digital/edito

La (micro)publication

twitterL'outil de micropublication le plus connu est bien évidemment Twitter.

Il suffit de créer un compte, renseigner son profil et vous pouvez commencer à twitter, désormais 280 caractères maximum. Tout comme Facebook, Twitter permet de s'abonner et avoir des abonnés (en anglais followers) qui pourront suivre vos activités, c'est-à-dire tous les messages que vous posterez sur Twitter.

Vous pouvez également, entre autres, rechercher des contacts, analyser votre compte, utiliser des outils annexes pour mettre en forme vos tweets etc.

La langue des tweets

Tweet (gazouillis)

C'est tout simplement le message que vous envoyez, en moins de 280 caractères.

Follower (abonné)

Lorsque vous vous abonnez à un profil sur Twitter vous devenez un follower, vous recevez ainsi les tweets de cette personne dans votre fil d'actualités. Vous pouvez ainsi être un follower et posséder des followers.

Following (abonnements)

A l'inverse, cela désigne le nombre de personnes que vous suivez.

Re-tweet

Une des fonctionnalités les plus utilisées du site. Elle vous permet de transférer le tweet d'un de vos contacts à tous les vôtres pour augmenter sa visibilité. Un nombre élevé de followers vous fournira donc une plus grande influence et une plus grande popularité sur le réseau. Cela est d'autant plus le cas quand vos contacts disposent eux-mêmes d'une certaine influence.
Pour re-tweeter, tapez « RT » suivi de « @utilisateur ». Ex : « RT @commentcamarche.fr » suivi du tweet. Ou utilisez le bouton « retweeter » au bas du message.

Hashtags

Comme son nom l'indique, cela fonctionne sur le principe des tags. Insérez le symbole « # » dans la barre de recherche, suivi du mot clé. Vous aurez alors la liste de tous les tweets contenant le tag en question. Exemple : vous signalez un évènement dans une ville en particulier, comme Boulogne, insérez « #Boulogne » dans votre message pour qu'il apparaisse dans les résultats de recherche « Boulogne ». Evitez les accents.

Replies

Répondez à une personne en particulier en précisant son nom précédé du symbole « @ ». Ou peut-être plus simple : cliquez sur « répondre » au bas du message.

Followfriday

Vous pouvez indiquer à vos followers les contacts intéressants que vous venez de découvrir. Insérez pour cela « #followfriday » dans votre message, suivi des contacts en question. Exemple : « #followfriday @commentcamarche.fr ».

lienwww.commentcamarche.net/

Zoom sur les podcasts

Petite histoire du pod

podcast Le terme Podcast (ou baladodiffusion) est né de la contraction des mots iPod (baladeur développé par la société Apple) et broadcast (qui signifie diffusion).
Il désigne des méthodes de diffusion multimédia par Internet. Ces contenus multimédias peuvent être de type vidéo ou audio.

Par extension, un podcast est un fichier audio ou vidéo diffusé sur Internet et que l'on peut lire sur un ordinateur, un lecteur dédié ou un smartphone.

Le podcasting ou baladodiffusion permet aux utilisateurs l'écoute immédiate ou le téléchargement automatique d'émissions audio ou vidéo. Si quasi tous les navigateurs permettent l'écoute de fichiers audio, c'est la qualité et la facilité d'utilisation du logiciel de Poscast qui va faire la différence.

Le lecteur le plus connu est Itunes, un logiciel de lecture et de gestion de bibliothèque multimédia numérique distribué gratuitement par Apple.
L'on citera également son alternative libre, juice.

radiofrance Tous les podcasts des 7 chaînes de Radio France sont disponibles, souvent jusqu'à mille jours après leur diffusion. Une mine d'information, et désormais également une application. android ios

Fonctionnement

Infographie podcast Ce sont donc les utilisateurs qui viennent télécharger les fichiers sur les serveurs des diffuseurs, les plateformes de diffusion.

Contrairement aux modes de diffusion traditionnels où un diffuseur envoie en direct un flux (streaming) à des auditeurs multiples, le principe du podcasting consiste donc à s'abonner via un fil RSS à un podcast pour télécharger un ou plusieurs fichiers multimédias.


Bref on passe du Push au Pull !


Un fichier au format RSS / Atom permet de d'ajouter de nombreuses informations sur le type, la nature, la périodicité etc. du podcast via des métadonnées.

Ce fichier facilite également la mise en place d'abonnements gérés par des lecteurs adaptés.
Il est ainsi possible et facile de s'abonner à une émission et demander à télécharger les nouvelles diffusions et/ou supprimer les plus anciennes automatiquement.


De plus en plus souvent la lecture ou l'écoute se font via un smartphone et à la demande plutôt qu'un préchargement.

Lire un podcast

Les principaux lecteurs de Podcast

Voir également les logiciels libres sur Framasoft

Et du côté des applications


Deezer est un site d'écoute de musique à la demande et permet également de s'abonner à des podcasts.

lienwww.deezer.com/

Dans le même esprit que le site précédent, Spotify permette d'écouter de la musique à la demande et de s'abonner à des podcasts.

lienwww.spotify.com/fr/

Trouver des podcasts

Principales plateformes (françaises) de diffusion

Ce sont les principales chaînes de radio qui proposent des émissions déjà diffusées, en téléchargement ou en rediffusion.

lienwww.radiofrance.fr/
lienwww.europe1.fr/podcasts
lienrmc.bfmtv.com/info/flux-rss/

Créer son podcast

Création du fichier RSS et du fichier multimédia

  • Créer un épisode (par exemple, l'enregistrement audio, enregistrement vidéo, ou d'un document de texte) au format M4A, MP3, MOV, MP4, M4V, PDF ou EPUB
  • Créer un flux RSS conforme au RSS 2.0 spécification, y compris les balises iTunes RSS recommandées, et contenant une <enclosure> pointant vers votre épisode
  • Postez le flux RSS, illustrations du podcast et votre épisode en ligne. Utilisez uniquement des noms de fichiers ASCII et les URL qui incluent az, AZ, 0-9. Pour plus d'informations, consultez https://en.wikipedia.org/wiki/Percent-encoding

Bonnes pratiques

Quelques recommandations pour la réalisation de vos podcasts

  • Portez une attention particulière sur le titre, l'auteur et la description des balises <channel> et <item> de votre podcast
  • La balise <description> permet d'informer les utilisateurs du sujet de votre podcast
  • L'ordre dans lequel apparaissent des épisodes est basée sur <pubDate> pour chaque élément

Modèle économique

Financement

Si certaines plateformes proposent des podcasts sur abonnement payant ( boxon par exemple), le plus souvent les podcasts sont proposés gratuitement et/ou financés par des publicités.

Mais actuellement la publicité ne suffit généralement pas à financer.

Certaines agences de communication proposent également de produire des podcasts sur demande.

Audiences

Il n'existe pas de véritable mesure d'audience de type Médiamétrie qui permettrait de classer les podcasts les plus écoutés.

Les plateformes fournissent des chiffres sur le nombre de téléchargement sans que l'on ne puisse en inférer grand-chose en matière de qualité d'écoute.

Petite sélection subjective…

Cinéma

Autour de Jérôme Garcin, une tribune de critiques partage leur subjectivité et passent en revue les dernières productions artistiques et culturelles.

lienwww.franceinter.fr/

Autour de la table, une poignée d'amis vous racontent un film avec une totale mauvaise foi. Ils choisissent un film qu'ils n'ont pas (forcément) aimé pour mieux le démonter et terminent en lisant des avis à la con dénichés sur Allocine.

lienwww.2hdp.fr/

Société, école

France Culture balade son micro partout en France pour écouter et découvrir les opinions et les vies de français plus ou moins particuliers.

lienwww.franceculture.fr

Présentée par Emmanuelle Daviet et les journalistes et producteurs d'Inter, élèves et enseignants de 12 collèges et lycées, avec le CLEMI, l’IPJ-Paris-Dauphine et la Fondation de France.

lienwww.franceinter.fr/

Le magazine de grands reportages des journalistes de France Inter. 50 minutes d'enquête et de témoignages. Informer, comprendre, apprendre. Au bout du monde ou au coin de la rue.

lienwww.franceinter.fr/

L’émission qui rapproche les hommes en nous rapprochant de la nature…

lienwww.franceinter.fr/

Philosophie

lienwww.franceculture.fr/

Tous les matins Raphaël Enthoven décrypte une info sous un angle philo. Il fait le lien entre un événement de l'actualité et un auteur, un livre ou une pensée.

lienwww.europe1.fr/

Histoire

Depuis 1999, la Fabrique de l'Histoire nous fait comprendre le lien si fort qui nous unit au passé. Avec des débats, des archives et beaucoup d'explications vous comprendrez tout du thème choisi.

lienwww.franceculture.fr/

Chaque jour, Jean Lebrun brosse le tableau d’un événement, le portrait d’un personnage et le récit d’une époque étayés par des archives et des témoignages.

lienwww.franceinter.fr/

Franck Ferrand raconte un événement historique ou la vie d'un personnage pendant une vingtaine de minutes avant de recevoir un invité pour commenter ce récit.

lienwww.europe1.fr/

Fabrice Drouelle raconte avec talent 50 ans d'affaires dites "sensibles". Avec beaucoup d'archives, on découvre ou redécouvre des histoires qu'on avait oublié : de Clearstream à Lady Di en passant par l'élection de Mitterand et la construction de la pyramide du Louvre.

lienwww.franceinter.fr/

Technologies

Xavier de la Porte

lienwww.franceculture.fr/

Un podcast incontournable sur la photographie.

lienwww.objectifnumerique.com/

Les outils de la veille

Outils d'analyse

Medysis
Outils gratuits d'analyse des tendances de la presse avec un recul de 24 heures. La saisie d'un mot clé permet de lancer une recherche.

medycis

Newsmap
Permet de visualiser le poids des articles les plus fréquemment cités en temps réel. Accès direct à l'article.

newsmap

liennewsmap-js.herokuapp.com/

Tendances de recherche

La surveillance des tendances en recherche permet de se faire une idée des thèmes et recherches "à la mode…"

Google trend

Google Trends vous permet de découvrir les actualités populaires en temps réel par catégorie et par lieu. Dans certaines zones géographiques, une sélection d'actualités est également proposée en haut de la page par le News Lab de Google afin de vous fournir des informations supplémentaires relatives aux données.

google trend
lientrends.google.fr/trends/

La lecture rapide

richaudeauAvec l'augmentation exponentielle de la quantité d'information produite, savoir lire vite devient une compétence indispensable.

François Richaudeau en est un des spécialistes actuels. L'efficacité de la lecture rapide dépend de deux facteurs :

  • la vitesse de lecture proprement dite
  • la mémorisation et la compréhension du texte

François Richaudeau, Michel et François Gauquelin, Méthode de lecture rapide, Retz-CEPL, 1977.

5 idées reçues
  • La lecture doit être linéaire. Il n'y aucune véritablement aucune raison de commencer au début et lire tout jusqu’à la fin, dans l’ordre exact d'écriture
  • Il faut lire chaque mot. On ne lit chaque mot que lors de l’apprentissage de la lecture. Par la suite, vous avez le droit de sauter des mots
  • Lire est une activité laborieuse et qui prend du temps. Eh bien pas du tout ! Lire peut s’avérer rapide et amusant
  • Tous les chapitres d’un texte sont de valeur égale. Il est parfaitement autorisé de zapper les longs tunnels qui ne vous apprennent rien
  • Lire rapidement diminue la compréhension. Les techniques de lecture rapide permettent d’augmenter la compréhension et la rétention.
« En effet, c'est notre mémoire immédiate qui nous permet, déchiffrant la fin d'une phrase, de nous souvenir encore des premiers mots de cette même phrase, opération indispensable pour en comprendre le sens. Puis le souvenir du mot à mot est oublié, et, généralement, le sens de cette signification est transféré dans notre mémoire à long terme. » (François Richaudeau, Retz, 1970, p. 244).

D'une part, dans la mémoire immédiate, les souvenirs sont fugitifs et s'effacent au bout de 10 à 20 secondes. Ce qui n'est pas transféré dans la mémoire à long terme est donc perdu.
D'autre part sa capacité est limitée à 15 mots en moyenne.
Un lecteur lent va saturer rapidement sa mémoire immédiate alors que le lecteur rapide ne va pas retenir que ce qui lui assure la compréhension de l'ensemble.

Il s'agit donc, par entraînement à la lecture rapide :

  • d'augmenter la vitesse de lecture, c'est-à-dire le balayage d'un plus grand espace dans le texte
  • d'augmenter la quantité d'information effectivement enregistrée

Toujours d'après François Richaudeau, un lecteur moyen a la possibilité d'augmenter de 10 à 20 %sa vitesse de lecture et, de 100 % la quantité d'information enregistrée.

Les freins

  • La vocalisation ou lecture orale. Lire « à voix basse ». Un lecteur lent va lire 9 000 mots à l'heure pour la parole et 60 000 mots à l'heure pour un lecteur très rapide.
  • Le nombre de signes. Un débutant embrasse d'un regard à 10 signes typographiques, un lecteur entraîné jusqu'à 30.

Pour aller plus loin !

lecture rapide Un Blog , sur la lecture rapide. Les techniques, les ressources, les meilleurs articles sur le sujet… L'objectif de l'auteur est de " répertorier et assimiler les différentes techniques de lecture rapide, et s’entraîner à la mettre en pratique dans la vie de tous les jours pour devenir capable de lire un bouquin sur le temps d’une pause-café (c’est à dire environ 15-20 minutes, disons)…

Testez votre vitesse de lecture

cernerLe site lecturerapideblog.com/ propose un test de lecture rapide en ligne. Outil de diagnostique, ce test va vous permettre de mesurer rapidement et précisément votre vitesse de lecture et votre degré de compréhension.

Le test de vitesse de lecture dure 5 à 10 minutes. Vous allez d'abord lire un texte, ensuite vous répondrez à quelques questions de compréhension sur ce texte. Le système se charge de chronométrer votre lecture et de calculer votre score de compréhension et votre score de vitesse.

lienwww.lecturerapideblog.com/

Marque pages

diigo Outil de "socialbookmarking" autrement dit marque-page social Diigo permet d'enregistrer l'adresse des pages web visitées, les taguer (ajouter des mots clés) annoter les pages et partager tout cela avec des personnes ou des groupes.

lien pdfTélécharger le PDF
lienwww.diigo.com/

Bookmarks.fr vous propose d'enregistrer en ligne vos sites favoris, de les retrouver rapidement grâce aux tags, de les partager avec les autres membres. De tout de façon simple.

Bookmark

lienwww.bookmarks.fr

zotero Zotero est un logiciel de gestion de références bibliographiques gratuit, libre et open source qui permet de gérer des données bibliographiques et des documents de recherche (tels que des fichiers PDF, images, etc.). Zotero est très performant mais nécessite l’installation d'un plugin ce qui n'est pas toujours possible.

Il est particulièrement recommandé dans le cadre de thèses ou pour tout usage qui nécessite la publication de bibliographies.

lien pdfTélécharger le PDF
lienwww.zotero.org/

Notes et annotations

lino Linoit est un outil en ligne qui, après inscription, permet de déposer des notes sur un tableau de liège sous forme de Postit.

mystickiesDans le même esprit que le précédent, MyStyckies permet d'éditer un bureau de notes. Il nécessite cependant l'installation d'une extension.

evernote Evernote. Après création d'un compte (version gratuite et payante), Evernote permet d'éditer, synchroniser, de partager vos notes. Versions application. Guide

La revue de presse

Une revue de presse ou relevé de presse est la synthèse des titres de presse généraliste ou spécialisée, de source principalement écrite à une échelle géographique choisie. La différence essentielle est que la revue de presse est gratuite alors que le panorama de presse est soumis à rémunération.

Constituer une revue de presse permet de montrer comment les journaux et les magazines traitent et analysent les faits pour les présenter à leurs lecteurs.

La revue de presse

La revue de presse

Diagramme logique

source : DW, creative commons

La curation

Dans un musée, le curator est un commissaire d'exposition chargé de concevoir et organiser une exposition temporaire.
Faire de la curation, c'est recenser et trier des contenus (étape 1), les mettre en forme (étape 2), les diffuser (étape 3).

Etape 1 : la sélection

Lors de cette première étape, le curateur réunit des contenus autour d'une thématique donnée. Cette étape, qui est le socle de la curation, peut être manuelle ou automatisée.

Etape 2 : l'éditorialisation

C'est lors de la phase d'éditorialisation que le curateur structure les contenus sélectionnés et leur apporte une véritable valeur ajoutée : contextualisation et unification autour du sujet traité.
Cette mise en valeur se fait selon des critères de choix.

Etape 3 : le partage

Dans ce troisième temps, les contenus sont mis à disposition des internautes sur une plateforme de curation via laquelle le curateur les diffuse à destination du public intéressé par le sujet traité.

Par exemple le site NetPublic relaie des informations en provenance de sites extérieurs par flux RSS. L'information n'est pas produite mais les pages sont mises en forme et organisées.

Les sources viennent généralement de flux RSS, Twitter voire Facebook ou Linkedin.

Scoopit

scoopit ScoopIt est un outil en ligne de partage et de veille à partir de mots-clés. Diverses sources d'informations sont interrogées Google (blogs, actualités), Twitter, mise en forme et diffusées.

Exemple, le panorama de presse du service documentation de l'ESJ Lille, www.scoop.it/t/docpresseesj.

Scoopit

Tutoriels :

Paper.li

paperli Paperli est un journal automatique réalisé à partir de Twitter et de flux RSS. Les actualités sont mises à jour toutes les heures environ. Mieux comprendre son fonctionnement.

Le paperli du CLEMI.

Paper.li est le concurrent direct de Scoop.it. Il permet une publication régulière d’un journal regroupant votre veille à partir de votre curation directe ou à partir de votre présence sur les réseaux sociaux. Une bonne façon de diffuser les articles les plus importants trouvés sur Twitter ou Google+.

Pearltrees

Citons également Pearltrees, qui permet de transformer les sites préférés en perles, qui sont autant de cartes mentales composées de ressources issues du Web.

Nécessite l'installation d'un plugin.

Comment j'utilise Pearltrees comme manuel numérique (1/3)

Comment créer un compte et quelles sont les fonctionnalités de base.
Cette vidéo a été créée pour un explorcamp (atelier de présentation) pour l'édition LUDOVIA 2019 de Polynésie française. Elle a été réalisée dans le Labo Rapidmooc de l'Université de Polynésie Française.

source : Université de Polynésie Française

Et du côté des applis ?

flipboard Flipboard permet d'afficher divers journaux et sites Web gratuits comme des magazines, dans une interface ergonomique. Pas de version navigateur. Compatibilité a,droid win8 apple

youmag Youmag permet de créer une Une personnalisable. En fonction des informations ou rubriques recherchées, un résumé de l’information est modelé.

Compatibilité a,droid win8 apple navigateurs web

mise à jour le 24 juillet 2021 (1ère version 2012)

Droits afférents
Licence Creative Commons Parcours Éducation aux Médias et à l'Information de A. Maurer, D. Weiss est mis à disposition selon les termes la Licence Creative Commons : Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.
Crédits images
Les images, photos, icones :
- www.iconfinder.com/
- http://www.gettyimages.fr/
Mention d'édition
Alexandra Maurer, CLEMI La Réunion
Denis Weiss, professeur documentaliste
Infos+