Retour à la page d'accueil

EMI | Lire la Presse

Lire la PresseSon nom lui vient des machines autrefois nécessaires pour presser les feuilles de journaux imprimées. Aujourd’hui, bobine, rotative et numérique impactent chacune de ses étapes de fabrication.
Papier ou en ligne, spécialisée ou généraliste, avec des périodicités variables, des envergures mondiale ou très locales, gratuite, payante (ou les deux)… La presse est d’une infinie diversité.

Pour autant, elle se caractérise par une même intention : informer.

C’est quoi la presse ?

Qu'est-ce qu'un média ?

médias

Une longue histoire

L’exposition virtuelle La Presse à la Une proposée par la BNF permet d’en retracer les grandes étapes de la Gazette à Internet à partir de nombreux documents d'archives.

Les médias sont-ils un 4ème pouvoir ?

4ème pouvoir Dans son ouvrage Sauver les médias, Julia Cagé explique que les médias sont chargés de nous délivrer une « information » et Julia Cajé nous rappelle l’importance de terme : « Dans le régime juridique de la presse, on définit l’information comme étant un contenu original, présentant un lien avec l’actualité et qui a fait l’objet d’un traitement à caractère journalistique ».
L’information journalistique devrait donc se définir comme « une description précise et/ou l’explication d’un fait d’actualité au nom du public et de son droit de savoir et sélectionnée et mise en forme par une conscience honnête, libre, formée à la démarche d’objectivité ainsi qu’au respect de la vérité.

Les médias sont un des piliers de notre démocratie. Pourtant, ces mêmes médias sont accusés de manipuler l’opinion publique. Pire. Sont-ils encore un « contre-pouvoir » ou servent-ils le pouvoir ?

Mais quand la production de l’information échappe au journaliste, c’est un « cinquième pouvoir », l’opinion publique, qui prend le dessus. Indépendance des médias ? Il est aussi vrai qu’il est légitime de se questionner sur les conflits d’intérêts qu’il peut y avoir au sein des médias aujourd’hui.

L’essentiel en quelques dates et 3 grandes périodes : Chronologie

Jusqu’à la Révolution

XVe siècle : plaquettes ou placards "occasionnels" annoncent les grands événements
1631 : La Gazette, premier périodique français sous forme d’une suite chronologique de dépêches venues de villes d’Europe.

Dans sa préface, Théophraste Renaudot prévient : “En une seule chose ne céderai-je à personne, en la recherche de la vérité, de laquelle néanmoins je ne me fais pas garant.”

123 années sont disponibles en consultation sur Gallica :

liengallica.bnf.fr/

1777 : le Journal de Paris, premier quotidien d’information
1789 : la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen pose la libre communication des pensées et la liberté d’imprimer ses opinions.
1791 : le liberté de la presse est réglementée par l’assemblée Constituante permettant ainsi un essor des journaux dont le lectorat s’accroit

Pour cette période, voir aussi

lienwww.retronews.fr/

D’une guerre à l’autre

XIXe siècle : la presse devient un canal d’information de masse : évolution des journaux (maquettes, illustrations, photos, rubriques, pagination, périodicité, qualité, publicité…) et de leur lectorat. Les principaux journaux mettent en place un dispositif complet incluant imprimerie, portage, transmission, correspondants.

Avec les progrès techniques, vers 1900 le journal devient un produit rentable.

1881 : loi sur la liberté de la presse

Première guerre mondiale : la presse fait face à de nombreuses difficultés (moindre main-d’œuvre, pénurie de papier, contrôle préalable voire interdiction de titres et de photographies sur le front…)

Entre deux guerres : crise du lectorat qui touche les quotidiens mais épargne les hebdomadaires de plus en plus marqués politiquement.

Seconde guerre mondiale : essor de la presse résistante, pourtant illégale.

Après 1945

À la Libération : rétablissement de la liberté de la presse et, afin d’éviter les dérives de propagande, institution d’un statut garantissant son indépendance vis-à-vis des pouvoirs.

Essor de la presse de loisirs qui accompagne les mutations sociales du pays (L’Équipe, Elle, ou la presse de jeunes…)

Fin du XXe siècle : développement d’une presse généraliste qui bascule progressivement en ligne et en adopte les codes éditoriaux (plus d’illustrations, articles plus courts)

Début XXI : succès de journaux "gratuits" (Métro, 20 Minutes), entièrement financés par la publicité, développement de suppléments société ou loisirs (Le Figaro magazine, Le Monde 2) et recherche de nouvelles formes médiatiques.

Pour une vision plus complète

En cliquant sur la clé en bas à droite, vous pouvez sélectionner une catégories d’événements à faire apparaitre.

Chronologie de la presse française

Cette chronologie retrace l'histoire de la presse française depuis 1631. Les données sont issues de l'ouvrage de Francis Balle, Médias & Société (LGDJ, 16e édition août 2013).
source : Par INA global

Focus sur la liberté de la presse

Historique

L'article 11 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789 stipule que « la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi. ».

Quelques années plus tard, en 1881 la loi sur la libertélien de la presse est votée.
Ce texte fondamental définit les libertés et responsabilités de la presse française, impose un cadre légal à toute publication, ainsi qu'à l'affichage public, au colportage et à la vente sur la voie publique.

Il mentionne également les infractions, nommés délits de presse : l’injure publique, la diffamation, le trouble à l’ordre public, la provocation aux crimes et délits, l’incitation à la haine, à la discrimination (sexe, origine, orientation sexuelle…) et à la violence.

Les fondements de la liberté de la presse

Quels sont-ils ? Le régime des aides à la presse. La réforme de l’aide au portage de la presse. Plus d'information via le lien ci-dessous.

lienwww.vie-publique.fr/

Reporters sans frontières (RSF)

La liberté d’information est le fondement de toute démocratie. Pourtant, près de la moitié de la population mondiale n’a toujours pas accès à une information libre.
Chaque année RSF, organisation internationale indépendante basée à Paris, élabore un classement offrant une fiche synthétique par pays.

Classement mondial de la liberté de la presse : https://rsf.org/fr/classement

Classement mondial de la liberté de la presse

Fondée en 1985 à Montpellier par quatre journalistes, l’association est devenue une organisation leader dans le monde pour la défense et la promotion de la liberté de l’information en menant des activités variées :

Activité

D’après vous…

A l’aide des 3 images, retrouvez les principales raisons pour lesquelles la France est en 34e position du classement mondial RSF en 2020.

Exercez-vous !

A l’aide des 3 images, retrouvez les principales raisons pour lesquelles la France est en 34e position du classement mondial RSF en 2020.

RSF-1
rsf-2
RSF-3

Un secteur d’activité

Les textes

En tant que secteur d’activité, la presse est encadrée par un ensemble de textes qui affirment ses fondamentaux.
L’entreprise de presse est en effet soumise à une obligation de dépôt administratif :

lienhttps://www.culture.gouv.fr/

ISSN (International Standard Serial Number)

Ce code vise à identifier la publication de toutes les ressources continues, quel que soit leur support, imprimé ou électronique : journaux, publications annuelles (rapports, annuaires, répertoires…), revues, magazines, collections, sites web, bases de données, blogs… Bien que ne possédant aucune signification, ce code à 8 chiffres doit figurer :

  • pour une publication imprimée : dans le coin supérieur droit de la couverture, à défaut, sur des pages où figurent des informations éditoriales (éditeur, périodicité, achevé d’imprimé, etc.)
  • pour une publication imprimée : dans le coin supérieur droit de la couverture, à défaut, sur des pages où figurent des informations éditoriales (éditeur, périodicité, achevé d’imprimé, etc.)
  • pour une publication sur support électronique : sur la page d’accueil ou sur le menu principal s’il s’agit d’une publication en ligne (mais on le trouve aussi parfois dans la rubrique mentions légales https://moncompte.lemonde.fr/mentions-legales), ou sur toute partie lisible à l’œil nu s’il s’agit d’une publication sur support physique.
lienwww.issn.org/fr/

Enregistrement à la CPPAP

La publication doit pour cela satisfaire aux conditions suivantes :

  • répondre aux obligations de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse (mentions légales…)
  • obéir à une périodicité régulière et au moins trimestrielle
  • être payante et vendue de manière effective
  • présenter un lien direct avec l’actualité et un apport éditorial original significatif
  • ne pas consacrer plus de 2/3 de la surface à la publicité et annonces et ne pas apparaître comme étant l’accessoire promotionnel d’une activité commerciale ou industrielle
  • comporter au minimum un tiers d’informations dit d’intérêt général hors publicité et genre éditorial exclu
  • ne pas relever majoritairement d’un genre éditorial exclu : modèles, jeux, guides, programmes, cotations…
  • ne pas inciter à des comportements illicites

Certaines publications, telles que les publications pour enfants et de bandes dessinées sont soumises à une appréciation spécifique des critères énoncés eu égard à la particularité de leur lectorat.
Enfin, les cahiers, suppléments et hors-séries qui accompagnent une publication de presse doivent respecter certaines conditions de fond, de forme et de diffusion.

lienwww.cppap.fr/criteres-dadmission/

Les services de presse en ligne

Les articles 27 et 28 de la loi n° 2009-669 du 12 juin 2009 favorisant la diffusion et la protection de la création sur Internet ont introduit un certain nombre de réformes qui posent les bases d’un régime juridique et économique spécifique pour les services de presse en ligne, qu’il s’agisse de sites liés à un titre de la presse imprimée ou de sites d’information autonomes.

La définition générale d’un service de presse en ligne est désormais fixée par l’article 1er de la loi n° 86-897 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse :

« On entend par service de presse en ligne tout service de communication au public en ligne édité à titre professionnel par une personne physique ou morale qui a la maîtrise éditoriale de son contenu, consistant en la production et la mise à disposition du public d’un contenu original, d’intérêt général, renouvelé régulièrement, composé d’informations présentant un lien avec l’actualité et ayant fait l’objet d’un traitement à caractère journalistique, qui ne constitue pas un outil de promotion ou un accessoire d’une activité industrielle ou commerciale. »
lienwww.cppap.fr/services-de-presse-en-ligne/

En résumé, lire la presse c’est être en mesure d’identifier 3 éléments essentiels :

  1. La responsabilité éditoriale
    “Toute publication de presse doit avoir un directeur de la publication.”
    lienwww.legifrance.gouv.fr/

    Son nom doit obligatoirement figurer dans l’ours

    lienwww.cppap.fr/
  2. Le traitement éditorial original
    Ce traitement renvoie notamment à deux éléments : La ligne éditoriale Véritable identité du journal, elle oriente la manière dont sera traitée l’actualité et les sujets. Un même fait d’actualité (information récente, factuelle, vérifiée, qui intéresse le plus grand nombre) pourra ainsi donner lieu à des traitements éditoriaux différents.
    Pour aller + loin
    lienwww.clemi.fr/

    L’angle C’est “la façon dont le journaliste va traiter son sujet en dégageant le message essentiel qu’il a retenu. L’angle est un message que l’on veut faire passer sur une problématique, une information donnée. Cela évite que le reportage devienne un « fourre-tout » où l’on raconte la totalité de ce que l’on a vu ou compris. Le risque est de noyer l’auditeur dans un amas d’informations et de le perdre ! Il faut définir un angle : cela permet de faire ressortir le point fort de ce qui s’est passé. C’est donc un choix éditorial, une prise de position par rapport à l’événement qui s’est produit.”

    Pour aller + loin 24h dans une rédaction : 03 Qu’est-ce-qu’un angle ?

    lien pdfsavoirs.rfi.fr/
    lienwww.24hdansuneredaction.com/
  3. L’information notamment en lien avec l’actualité

Qu’est-ce qu’une information ?

lienwww.lemonde.fr/

Information vs communication

LUNNIwww.lumni.fr/

Le prix de l’info

Voir la presse comme un secteur conduit à poser la question du prix de l’information.

Fortement impactée par le numérique, la presse est à la recherche de nouveaux modèles économiques

« Il faut du matériel, du temps, du personnel »

Autrement dit, engager des dépenses pour assurer sa fabrication intellectuelle (salaires des journalistes titulaires ou pigistes et autres personnels, locaux et équipements, frais administratifs…), matérielle (machines, papier, encre, entretien…) et sa diffusion (transports, logistique, gestion des abonnements…).
Pour équilibrer le budget, côté recettes, on trouvera le chiffres des ventes, la publicité et les éventuelles subventions. Exemple de budget commenté Groupe Le Monde : un résultat net bénéficiaire et en progression

lienwww.lemonde.fr/actualite-medias/
« A l’heure où chaque média doit réinventer son modèle économique, et où les politiciens et les patrons cherchent des solutions pour aider la presse, il nous a paru important de partager avec nos lectrices et lecteurs notre propre perception de ces enjeux.  »
lienlecourrier.ch/

Chronique d’une mort annoncée Pour cette rotative de plus de 50 ans, ce sera bientôt la ferraille

Au coeur de La Dépêche de Tahiti

Une vidéo qui vous permet de voir comment fonctionne la rotative de La Dépêche de Tahiti.

source : Ladepechedetahiti
lienwww.graphiline.com/
lienwww.lapresse.ca/arts/medias/

Pour Jean-Paul Simon, Directeur de JPS Public Policy Consulting, une société de conseil spécialisée en stratégie et réglementation des médias et des télécommunications, en trois décennies les outils numériques et en ligne ont entrainé de de profonds changements de la presse papier, pourtant plus que centenaire.

lienlarevuedesmedias.ina.fr/
LUNNILe coût de l’information

Certains, fort rares, ont fait le choix d’exister exclusivement en version papier : Le Canard enchainé (hebdomadaire de presse satirique fondé en 1915) a résisté jusqu'en 2021. Le COVID aura eu raison de la seule version papier et il est désormais possible de s'abonner en version numérique.

Le 1 (hebdomadaire lancé en 2014 traite d’une grande question d'actualité à travers des regards différents).

D’autres, les pure players, tout aussi rares, n’existent qu’en version web comme Médiapart fondé en 2008. Entre les deux, une grande diversité de presse peine à stabiliser un modèle économique. Souvent hybride, le lectorat de la presse ne peut ainsi plus reposer sur l’unique chiffre des ventes en kiosque mais sur un calcul d’audience plus global.

C’est ce que propose l’étude OneNext qui additionne :

Selon cette étude, en 10 ans, les marques de presse ont, en moyenne, gagné 1,8 million de lecteurs. “En 2020, neuf marques de presse ont enregistré une audience supérieure à 20 millions, quand pour dix-neuf d’entre elles elle était supérieure à 10 millions ». Le Monde approche les 21 millions de lecteurs, quand les titres de presse quotidienne régionale caracolent avec près de 43 millions”.

source : et si les marques de presse étaient plus puissantes qu’il n’y paraît ?

lienhttps://www.lemonde.fr/

Pour aller plus loin Projet de loi de finances pour 2017 : Médias, livre et industries culturelles : presse

lienwww.senat.fr/

Débat. L’État doit-il subventionner l’information ? p. 32 et 33

Débat. L’Etat doit-il subventionner l’information ?

De quelles aides parle-t-on ? Trouvant ses origines dans l’aide postale à l’époque de la Révolution, l’aide de l’État à la presse vise aujourd’hui 3 objectifs majeurs : le développement de sa diffusion, la défense du pluralisme, la modernisation et la diversification vers le multimédia des entreprises de presse. Elle concerne exclusivement les publications inscrites sur les registres de la commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP)

lienwww.culture.gouv.fr/

La presse en France

Diversité

En alliant les critères de périodicité, prix et envergure géographique, on peut distinguer :

L’ACPM fournit également des indications sur le lectorat des entreprises de presse déclarées

lienwww.acpm.fr/

Mais d’autres entrées sont possibles pour faire le panorama de la presse française…

Titres et groupes

Médias français, qui possède quoi ?

lien www.monde-diplomatique.fr/

Médias français, qui possède quoi

Cette carte ne mentionne pas que la presse mais elle permet de visualiser la phénomène de concentration.

La même carte sous un autre format

La presse pas pareille

La presse pas pareille

lienlagedefaire-lejournal.fr/

Un paysage médiatique

Un paysage médiatique

lienlesmediaslemondeetmoi.com/

Activité

Comment lire la presse ?

La presse en classe

Les mots de la presse

Accroche

Une ou deux phrases en tête d'article, destinée(s) à retenir, « accrocher » l'attention du lecteur. S'emploie aussi en publicité, avec le même objectif.

Agence

Structure organisée pour collecter l'information (via des journalistes en poste dans le monde entier), la mettre en forme (c'est le rôle des journalistes de « desk ») et la redistribuer (moyennant paiement d'un abonnement) aux médias (presse écrite, radio, télévision), aux grandes entreprises et aux pouvoirs politiques. L'Agence France Presse, Reuters, United Press ou Associated Press sont les agences les plus importantes dans le monde. De la même façon, une agence photo recueille des photographies qu'elle revend.

Angle

Façon de traiter un sujet, qui déterminera le plan de l'article. Par exemple, on peut traiter d'un conflit social à partir de différents points de vue : celui des pouvoirs publics, des syndicats, des usagers, etc. Audience L’audience représente l’ensemble des personnes touchées par un média comme un journal, une émission de radio ou de télévision, un site internet.

Bandeau

Le bandeau, ou streamer, est placé tout en haut dans la page et occupe généralement toute la largeur du journal. On y annonce parfois un cahier hebdomadaire, une rubrique spéciale…

BAT (« bon à tirer »)

Dernier contrôle des pages avant le départ pour l'imprimerie. C'est vraiment l'ultime étape de correction possible. Bidonner En argot du métier, rapporter des faits « bidons », c'est-à-dire falsifier ou inventer des informations.

Billet

Court article de commentaire donnant une vision personnelle, piquante ou humoristique, d’un fait d’actualité

Bourdon

Oubli d'un ou plusieurs mots dans un article, qui rend la phrase ou le paragraphe incompréhensible. Différent de la coquille

Bouillon

Ensemble des invendus d'une publication (différence entre le tirage, nombre d'exemplaires imprimés, et la diffusion, nombre d'exemplaires vendus). Prendre un bouillon, aller au bouillon, signifie que le journal ne va pas bien.

Bouclage

Mise en forme définitive d'une page (texte et images) avant correction et BAT. En principe, au bouclage, on ne peut plus rien changer. En pratique, notamment dans les quotidiens, c'est le moment où des pages peuvent être refaites, si tombe une information importante.

Brève

La brève est un texte court, de dix lignes maximum. Elle donne en trois ou quatre phrases une information très concise, sans titre, qui répond obligatoirement aux questions : qui, quoi, quand, où, et parfois comment et pourquoi. Une brève est rarement seule, elle est présentée dans une colonne de brèves. Lorsqu'elle a un titre, on l'appelle « filet ». Dans un cadre, elle devient « encadré ».

Canard

Au XVIe siècle, fausse nouvelle. Désigne aujourd'hui, familièrement, les journaux. Peut être affectueux ou péjoratif, selon le contexte.

Caviarder

Autrefois, rayer à l'encre noire un passage de texte ou un texte entier, à des fins de censure.

Aujourd'hui, opérer dans un article des coupes qui en altèrent le sens. À ne pas confondre avec sabrer.

Chapeau (Chapô)

Texte d'introduction qui « coiffe » un article, généralement présenté en plus gros, et en caractères gras. À mi-chemin du résumé et de l'accroche, il concentre en quelques lignes l'essentiel de l'information. Le chapô fait partie de la titraille.

Chiens écrasés

Le plus bas degré de la hiérarchie des informations. Est donc devenu, dans l'argot journalistique, l'équivalent des faits divers. « Faire les chiens écrasés » signifie couvrir les faits les moins importants, voire les plus sordides.

Chute

Une ou deux phrases à la fin de l’article, destinée(s) à retenir, « accrocher » l'attention du lecteur.

Cible

Le terme « cible » est utilisé dans le langage de la publicité; il représente l’ensemble des personnes qui souhaite toucher une campagne publicitaire.

Claviste

Successeur (souvent de sexe féminin) des linotypistes dans les années 1970- 1980, aux débuts de la composition informatique. La claviste tapait sur ordinateur les articles des journalistes. Le quotidien Libération se distinguait alors par des « Notes de la claviste » (NDLC), commentaires libres (et parfois sauvages) aux articles. Aujourd'hui, presque tous les journalistes tapent directement leurs papiers sur leur ordinateur.

Col

Abréviation de « colonne » : mode de mise en page des textes, composés et alignés en colonnes à lire les unes après les autres. Dans un quotidien, le nombre de cols consacrées à un article indique son importance. Exemple : avec « 5 cols à la Une », un texte est très en vedette.

Composer / Composition Transformer un manuscrit (écrit à la main ou saisi sur ordinateur) en texte imprimé, tel qu'il apparaîtra dans le journal. L'ensemble des règles de composition relève de la typographie.

Conducteur / Conduite

Document écrit qui indique dans quel ordre, sur quelle durée et selon quel traitement seront abordés les sujets d’une émission télévisée (conducteur) ou radiophonique (conduite). Copie Texte, article. Voir pisse-copie.

Corps

Taille d'un caractère. Plus la « force de corps » est élevée, plus la lettre est grosse. Traditionnellement, le corps se mesure en points (unité typographique inventée au XVIIIe siècle par un imprimeur). Exemple : un texte en corps 6 est difficile à lire (6 points font un peu moins de 2 mm de haut). Les textes des magazines vont du corps 10 au corps 12. Un titre sera composé en corps 48 et plus.

Coquille

Faute d'orthographe, d'impression.

Correcteur

Personne très cultivée et pointilleuse qui, dans un journal, relit les textes pour y traquer, outre les fautes de langue et d'orthographe, les erreurs, incohérences, coquilles ou incongruités diverses. Pour des raisons économiques, les éditeurs ont tendance à supprimer cette catégorie de personnel, pourtant indispensable. Correspondant Journaliste détaché par sa rédaction ou son agence, soit dans une agence régionale, soit à l’étranger. Il suit l'actualité sur le terrain et en rend compte régulièrement. Dans la presse locale, les correspondants sont des personnes rétribuées par la rédaction (pas forcément journalistes) pour suivre les événements dans telle ou telle zone, trop petite pour y ouvrir un bureau. Couvrir Suivre un événement, traiter une information.

Crédit photo

Signature imprimée à côté des photographies. Le crédit photo permet d’identifier le nom du photographe et, le cas échéant, celui de l’agence photographique pour laquelle il travaille. La mention DR « droits réservés » est utilisée quand la rédaction ne connaît pas l’origine de la photo, ou qu’elle ne veut pas la mentionner.

Déontologie

Ensemble des règles morales et des devoirs d'une profession. Les journalistes français se doivent de respecter une « Charte des devoirs professionnels », rédigée en 1918 par un syndicat des journalistes alors naissant.

Dépêche

Le mot s'appliquait, autrefois, à toute forme de communication rapide (par porteur, pigeon voyageur, télégramme, par exemple), quel qu'en fût l'émetteur. À l'heure des transmissions électroniques, une dépêche est d'abord une information diffusée par une agence.

Édito

Abréviation de « éditorial ». Rédigé par le rédacteur en chef ou le directeur de la rédaction, l'éditorial est un texte de réflexion et de commentaire, soit une réaction à une actualité donnée, soit une réaffirmation périodique de l'orientation de la publication.

Enquête

Article ayant pour but de rechercher un maximum d’informations. Le sujet de l’enquête pose un problème. L’enquête vise à l’étudier, à l’expliquer.


Fait divers

Événement plus ou moins important qui ne relève ni de l'actualité mondiale, ni de la politique, ni de l'économie. Le fait divers est un accroc à l'ordre social, le plus souvent malheureux : accident de toute sorte, catastrophe aérienne, drame conjugal, enlèvement, mort d'une star, etc. Il est intéressant de savoir, par exemple, que sous le régime soviétique les journaux ne relataient pas les faits divers, qui auraient traduit une faille du système. En argot journalistique, le fait divers se dit chien écrasé.

Feuillet

Unité de mesure de la longueur d'un article : 25 lignes de 60 caractères, blancs (espaces) compris, soit 1 500 caractères (ou signes).

Frigo

En radio/télévision plus particulièrement, désigne les reportages «  gardés au frais  » et en réserve en attendant leur diffusion (argotique). S'emploie aussi, avec le même sens, en presse écrite, et devient alors synonyme de marbre.

Gazette

Mot un peu désuet désignant un quotidien ou une revue (hebdomadaire ou mensuelle). La Gazette de Théophraste Renaudot, fondée en 1631, fait ainsi figure d'ancêtre de la presse moderne.

Générique

Courte bande vidéo qui ouvre ou clôt rituellement une émission de télévision. Le générique du journal télévisé à deux fonctions : il met en scène les symboles fondateurs de la chaîne et marque les limites du temps pendant lequel la loi interdit la diffusion de la publicité. Habillage Éléments de mise en scène qui entourent un article, une émission radiophonique ou télévisée.

Hebdo

Abréviation de « hebdomadaire » : revue paraissant une fois par semaine. Info / infos génés Abréviation d’« information » : compte rendu des faits et événements, matière première de l'activité du journaliste. Les pages d'infos génés (abréviation d'« informations générales ») sont celles qui, dans un quotidien régional, regroupent les informations de portée nationale (par opposition aux pages locales).

Inter

Abréviation d’« intertitre » : titre intermédiaire (une phrase ou quelques mots), composé en plus gros, en couleur, en gras…, qui rythme les colonnes de texte, de façon à en rendre la lecture moins fastidieuse. En théorie, il devrait suffire de lire chapô et inters pour connaître les informations essentielles d'un article.

Interview

L’interview consiste à interroger quelqu’un de représentatif d’un sujet, ou tout au moins quelqu’un dont les propos sont censés être significatifs. Ce genre est très approprié au souci de vulgariser, car il fait appel au langage parlé et à la spontanéité. Il est donc explicatif et donne à entendre.

Journaleux

Nom péjoratif du journaliste. Journaliste Personne qui a pour principale activité rétribuée de collaborer à un journal. Tel est, en tout cas, le critère d'attribution de la carte qui, en France, atteste de l'appartenance à la profession. La France compte en 2010 autour de 37 390 journalistes (infos actualisées sur www.cclip.net). Le terme recouvre des fonctions très diverses et hiérarchisées, du rédacteur de base au directeur de la rédaction, en passant par le reporter et le photoreporter (qui enquêtent sur le terrain), le secrétaire de rédaction, le chef de service, etc.

Légende / Légender

Court texte accompagnant une photo ou un dessin et visant à lui donner un sens. Une légende peut être descriptive, interprétative, informative. En bonne théorie, aucune photo ne devrait paraître sans sa légende.

Locale / Localier

Bureau local d'un quotidien régional, où sont rédigées les pages relatives à une ville et son voisinage proche. L'ensemble des pages locales sont ensuite regroupées au siège pour être imprimées avec le reste du journal. On appelle « localier » le journaliste responsable d'une locale, ou rédacteur dans un tel bureau.

Manchette

Le haut de la page de Une s’appelle la manchette. C’est là qu’on trouve «  l’état civil  » du journal  : son nom et son logo, la date du jour, le numéro, le prix… Dans certains quotidiens, on considère que le gros titre barrant la Une fait partie de la manchette.

Marronnier

En argot journalistique, sujet qui revient de façon cyclique au fil des saisons, comme les feuilles des arbres. Exemples : les régimes amaigrissants juste avant l'été, la rentrée des classes, les fêtes de fin d'année, etc.

Main courante

Dans le domaine commercial, registre sur lequel sont consignées des opérations. Les commissariats de police, casernes de pompiers, hôpitaux… ont aussi leur main courante, où sont notés incidents et interventions. La tournée des mains courantes est le premier devoir quotidien du localier : les faits divers sont la rubrique la plus lue du journal.

Marbre

De Gutenberg aux années 1970, désigne la table (de fonte, et non de marbre, d'ailleurs) sur lesquelles sont montées les pages d'un journal ou d'un livre avant leur impression. À présent que ces tables ont disparu des ateliers, désigne les articles en réserve (en presse écrite).

Message essentiel

Idée, information première que l’on souhaite donner. Un article informatif, et tout particulièrement une dépêche, est construit selon la structure de la pyramide inversée : - le premier paragraphe répond aux questions de bases : qui, quoi, quand, où - les paragraphes qui suivent apportent des développements, dans un ordre décroissant d’importance. En fonction de la place disponible et de l’importance que l’on souhaite accorder à l’information, on retranchera les paragraphes depuis la fin, jusqu’à ne laisser que le premier paragraphe.

Morasse

Au temps de la composition au plomb, dernière épreuve de lecture, obtenue en appliquant sur la page montée encrée une feuille de papier aplatie à la brosse. Trop d'encre rendait la feuille noire et, donc, illisible. Le mot lui-même vient de l'italien « moraccio » (noiraud).

Montage

Assemblage des textes et des photos qui composent une page.

Nécro

Abréviation de « nécrologie », texte publié à l'occasion de la mort d'une personnalité. Les quotidiens et les hebdos rassemblent à l'avance les éléments biographiques relatifs aux personnages en vue, et les mettent à jour régulièrement. Ce qui leur permet de sortir très rapidement la nécro du héros défunt.

News

De l'anglais news magazine : magazine d'actualité générale, de petit format. Par exemple Time ou Newsweek aux États-Unis, l'Express, l'Événement du Jeudi, le Point... en France.

Niveaux de lecture

Plusieurs éléments contribuent à rendre un article plus lisible et plus attrayant :

- Le chapeau, ou « chapô » dans le jargon journalistique : court texte précédant un article, donnant l’information essentielle (comme un résumé) et accrochant le lecteur. Le chapeau coiffe l’article.

- La titraile : titre, surtitre et sous-titre (au-dessus et au-dessous du titre), intertitre (dans la colonne de texte). Plus l’article est long, plus chacun de ces éléments est nécessaire.

- La légende de la photo : court texte qui explique au lecteur le sens que le journaliste donne à la photo. La légende doit être accompagnée du crédit photo (nom du photographe, de l’agence).

Oreille

Une oreille de une est un emplacement publicitaire presse qui se trouve généralement dans un coin supérieur de la page de une d'un titre de presse.

Ours

Au XIXe siècle, surnom donné au patron d'une imprimerie. Ce dernier était tenu de mentionner son nom et son adresse sur livres et journaux. Par extension, l'ours désigne aujourd'hui l'endroit où, dans une publication, sont répertoriés le nom du journal et son adresse, le nom du directeur de la publication (le responsable du journal devant la loi), celui des responsables de rubriques et parfois des collaborateurs (rédacteurs, secrétaires graphiques, équipe commerciale, administrative et technique…) avec toujours, celui de l’imprimeur.

Paparazzo

Photographe de presse, travaillant à son compte ou pour une agence, habile à traquer la photo non officielle, difficile, voire « interdite ». Désigne particulièrement les photographes chasseurs de stars, ne reculant parfois devant rien pour obtenir des clichés dont le public est friand et que les journaux à scandales s'arrachent à prix d'or.

Papier

Autre nom pour article, copie.

Pigiste / Pige

Au XIXe siècle, la pige était la quantité de travail qu'un typographe devait effectuer en un temps et pour une rémunération donnés. Désigne aujourd'hui le mode de rémunération d'un journaliste pigiste, payé à la ligne ou à l'article. Depuis 1974, la loi française attribue à ces « indépendants » les mêmes droits qu'aux journalistes salariés.

Pilonner

Détruire les exemplaires invendus (dans une cuve où ils sont broyés avec un pilon). On dit aussi « mettre au pilon ».

Pisse-copie

Surnom péjoratif et argotique du journaliste qui noircit dix feuillets là où un suffirait.

Questions de références

Questions auxquelles doit répondre tout message informatif : qui, quoi, où, comment, pourquoi. Les anglophones parlent de « 5 W » en faisant référence aux questions : what, who, where, when, why.

Rédac'chef

Abréviation de «  rédacteur en chef  » : journaliste responsable d'une rédaction (ou d'un secteur de celle-ci dans les journaux très importants). Autorité suprême après le directeur de rédaction et le directeur de publication, représentant légal du journal.

Reportage / Reporter

Constitue le genre journalistique par excellence. Il s’agit de rapporter des informations collectées au plus près de l’événement, dans le temps comme dans l’espace. Le reporter (de l’anglais report, relater, francisé aujourd’hui en reporteur) doit s’imprégner au maximum d’un sujet : il est dans l’événement, faisant jouer tous ses sens perceptifs. Son mode d’écriture sera donc très descriptif, utilisant un vocabulaire coloré, qui donne à voir au lecteur. Celui-ci doit avoir l’impression « d’y être ». Il peut être reporter photographe, grand reporter, radio reporter… Exemples dans la fiction : Tintin ou Rouletabille. Rubrique Ensemble d'articles réguliers, couvrant plusieurs aspects d'un même domaine. Exemple : la rubrique sports traite de l'athlétisme au tir à l'arc, en passant par le golf, le tennis, le football, etc. Sabrer Opérer d'importantes coupures dans un texte trop long, mais sans altérer l'esprit de celui-ci. Ce qui est différent du caviardage.

Scoop

Information exclusive, c'est-à-dire que l'on est seul à posséder, au moins pour quelques minutes. Rêve absolu de tout journaliste ou rédacteur en chef, difficile à concrétiser : pratiquement toutes les agences diffusent les mêmes informations en même temps. En photographie, on appelle scoop un événement en train de s’accomplir et saisi sur le vif.

Secrétaire de rédaction

Journaliste chargé de veiller à la bonne réalisation du journal. Sauf si ce dernier
possède son équipe de rewriters, le « SR » reprend les textes, rédige chapôs,
inters et légendes.

Signe

Lettre, signe de ponctuation, blanc entre les mots sont des signes. Le signe est l'unité de base du feuillet. Calculer le nombre de signes d'un papier permet de prévoir la surface qu'il occupera dans la page. Les Anglo-saxons ne comptent pas au signe, mais au mot.

Tirage

Nombre d'exemplaires imprimés. Ne pas confondre avec la diffusion, nombre d'exemplaires réellement vendus (ou offerts en promotion). La différence entre les deux est le bouillon. La santé d'un journal est aussi tributaire de son audience (lectorat) : on considère que chaque numéro vendu est lu par plusieurs personnes ; l'audience est donc égale à la diffusion multipliée par un coefficient donné. Plus le chiffre obtenu est élevé, plus le journal peut espérer séduire les publicitaires, et donc gagner d'argent.

Titraille

Ensemble des éléments d'un titre (surtitre, titre principal, sous-titre), dont la diversité typographique est destinée à attirer le regard.

Tirer à la ligne

À peu près synonyme de pisser de la copie ou de tartiner. Mais on peut aussi tirer à la ligne quand on a du mal à boucler un papier, même s'il ne fait que deux feuillets.

Typo

Abréviation de typographie ou de typographe, selon le contexte. La typographie désigne à la fois un ensemble de techniques d'impression, et la manière dont un texte est composé. C'est-à-dire le caractère utilisé (défini par le dessin de la lettre), son corps (sa taille), gras ou maigre, en romain (droit) ou en italique (penché). Un(e) typographe est celui (ou celle) qui travaille dans un des domaines de la typographie. Tourne Suite d'un article commencé sur une page et se terminant sur une autre.

Tribune et sous-tribune

Espace situé sous la manchette. C’est un endroit de choix, l’oeil du lecteur se pose souvent en premier. On y place donc le ou les titres importants du jour. Parfois les journalistes appellent cet espace « la tête ». Une Première page d'un quotidien : véritable vitrine, elle doit véhiculer, outre la ou les information(s) capitales, l'image du journal tout entier, et donner envie de l'acheter.

Ventre

Partie située au beau milieu de la page, entre la tête (ou tribune) en haut et le pied du journal en bas.

Lire la presse, notamment dans un établissement scolaire, que ce soit au CDI ou sur son Smartphone est devenu de plus en plus simple et accessible.

S'il fallait attendre auparavant que le journal "papier" soit disponible après avoir parcouru le long "workflow" des lecteurs, avec la version numérique l'offre est plus pléthorique que jamais.

On peut ainsi "lire l'actu" dans tous les établissements de manière on ne peut plus simple.
Les offres permettant les recherches en archives sont également nombreuses.

Et il reste évidemment toujours possible de faire sa revue de presse au CDI qui possède généralement un kiosque avec divers abonnements.

Lirelactu

lireLactu.fr est une plateforme numérique gratuite qui permet à tous les lycéens et collégiens d’avoir accès à plus d’une quinzaine de journaux nationaux et internationaux.

Pour le moment, une grosse dizaine de titres sont disponibles.


Pour y accéder, c'est on ne peut plus simple (et même un modèle de simplicité dont pas mal d'éditeurs feraient bien de s'inspirer), il suffit de lancer un navigateur et saisir l'url lireLactu.fr sur un ordinateur, une tablette ou un Smartphone relié au réseau d'un établissement scolaire.

Aucune authentification préalable n'est nécessaire, c'est le serveur de l'établissement qui est automatiquement reconnu.

lire l'actu

lire l'actu, courrier international

Limites, usages

Lire l'actu Seul le "flux frais" est accessible, il n'est donc pas possible de faire une recherche dans les archives.

Lirelactu est particulièrement adapté à la veille informationnelle.

Le même sujet peut être abordé via différents journaux et si l'offre est certes limitée pour le moment, elle n'en permet pas moins une très bonne veille.

Le copié/collé fonctionne en mode texte (en signalant ses sources), l'impression d'un pdf également.

L'interface utilisateur est très simple et la lecture des articles largement facilitée par la mise en page.

Lire la Presse picto Notez ici un petit picto qui donne un temps indicatif de lecture

Europresse

Qu'est-ce ?

Logo europresseEuropresse est un bouquet de plus de 1500 titres de presse nationale, régionale, internationale, généraliste et spécialisée ainsi que plus de 1000 sites web et blogs.
Jusqu'à 25 années d'archives sont accessibles.

Très connue pour ses cédéroms depuis 1996 (BnF, Le monde...), c'est la société canadienne CEDROM-SNi qui commercialise l'accès.

Modèle économique

Europresse est proposé sur abonnements, l'offre proposée aux bibliothèques et CDI revient à 1500 euros pour 1500 titres ce qui en fait une proposition plutôt adaptée aux lycées ou aux gros collèges.

Si elle peut être amortie en partie en remplacement des abonnements papiers, le maintien d'une solution de lecture papier de type kiosque reste plus adapté aux usages.

Comment y accéder ?

L'accès se fait via un navigateur et authentification par identifiant/mot de passe ou la mise en place d'un cookies sur les postes de l'établissement.

Ce dernier mode d'authentification a posé quelques problèmes de fonctionnement.

Via l'Environnement Numérique de Travail (ENT)

L'accès à Europresse peut généralement être implémenté dans les environnements numériques de travail (ENT) de telle sorte qu'une nouvelle authentification n'est pas nécessaire.

Via esidoc

Tous les usagers reconnus (pour le prêt) dans le logiciel documentaire le sont également automatiquement si Europresse est ajouté dans les ressources (un simple clic suffit).

La recherche de journaux PDF

La recherche se fait par sélection du titre du journal et par date, avec la possibilité de sélectionner la dernière édition.

recherche PDF

 

Attention ! Les popups doivent être autorisés pour le site.

Si l'on peut comprendre que pour des impératifs de sécurité le téléchargement complet d'un numéro n'est pas proposé, la lecture page par page, sauf à disposer d'un très bon débit ce qui est généralement loin d'être le cas dans un établissement scolaire, la lecture sous cette forme reste fastidieuse.

Recherche biographique

La recherche biographique se fait par mot clé en sélectionnant le cas échéant le site de recherche (Evene, AGEFI...)

recherche Biographique

 

Recherche presse

Trois modes de recherche

1- Recherche simple

Un mot clé, une plage de recherche, un choix de contenu...

Le contenu peut être précisé par des sélections préétablies (langues, zone géographie ou un choix opéré au préalable sur une sélection de ressources.

Europresse

Recherche express

Possibilité de préciser le type de recherche (introduction (2 premiers paragraphes), auteur, titre).

Europresse

2- Recherche avancée

La recherche avancée ajoute encore des fonctions et reste réservée aux utilisateurs formés.

Europresse

3- Recherche pdf

Présentation des résultats

Un tableau de bord permet de se faire une idée synthétique de l'actualité de la recherche

Divers onglets permettent de lancer la recherche outre la presse (Télévision et radio, médias sociaux, Études et rapports, Répertoires et références).

Europresse


Les articles sont présentés en texte intégral et peuvent être copiés, stockés, imprimés, sauvegardés sous forme de PDF pou envoyés à une adresse.

Europresse

La fiche complément donne des informations de type métadonnées fort utiles

Guide

Europresse met à disposition un guide d'utilisation complet.

lien pdfwww.europresse.com/

Limites, usages

Une interface très "old shool" pour la partie gestion qui semble tout droit issue du monde des bibliothèques du 20ème siècle.

S'il faut saluer l'effort certain d'explication, de la fourniture de tutoriel et la disponibilité des services, l'ergonomie générale et la qualité de fonctionnement restent à améliorer.

Cela ressemble plus à une surcouche sur une architecture ancienne (par ailleurs connue) qu'à une réelle prise en compte des usages.

Bugs à répétition avec connexion impossible, gestion des comptes inadaptée (les cookies ne semblent pas fonctionner en réseau, le compte quasi unique pour tous devient pour le coup inutile, autant authentifier le serveur de l'établissement) la demande de statistiques est envoyée sous 2 jours ouvrables...

Automatisation d'une veille pas de correction

Europresse

Europresse

Europresse statistiques

Bref, nous avons affaire à un très bon produit dont l'ergonomie générale reste à revoir réellement. Ça ressemble au syndrome Universalis qui ne s'est jamais réellement mis au numérique et embêtait surtout ses clients officiels au lieu de leur faciliter la vie.

Le saviez-vous
Le saviez-vous ?

Après plus de 7 ans d'instruction, la Commission européenne a infligé une amende de 2,42 milliards d'euros à Google. La Commission considère en effet que Google s'est rendu coupable d'un abus de position dominante dans la recherche en ligne afin de favoriser son comparateur de prix « Google Shopping ». La décision est spectaculaire: il s'agit de la plus importante amende jamais infligée dans le domaine de l'antitrust par la Commission, plus de deux fois supérieure à celle qui avait frappé Intel en 2009 (1,06 milliards d'euros).

La SPME

Chaque année au mois de mars, le CLEMI organise la Semaine de la presse et des médias dans l'École®. Cette opération éducative a pour objectif d'aider les élèves, de la maternelle au lycée, à : comprendre le système des médias, former leur jugement critique, développer leur goût pour l'actualité et se forger leur identité de citoyen.

Grâce à ses nombreux partenaires, la SPME permet aux enseignants inscrits de recevoir un colis presse, d’accéder à des ressources numériques dédiées et de découvrir des propositions concrètes d’activités pédagogiques.

30 ans d'histoire et des perspectives de la SPME (re)tracés par des grands témoins, dont ses 2 fondateurs, Jacques Gonnet et Benoit Menu.

Dossier pédagogique 2020 :

lienwww.clemi.fr

Lire et décoder

Que l’entrée soit papier ou numérique, une culture informationnelle et médiatique sont indispensables à la bonne compréhension et l’analyse critique de l’information : se repérer, identifier les sources, savoir lire les images, et bien sûr déjouer les pièges de la désinformation… Comprendre la presse suppose donc un ensemble de compétences de lecture comme par exemple :

Lire la Une d’un journal

… pour comprendre sa ligne éditoriale

lien pdfcrdp.re/clemi/>

Lire une photo de presse

… pour analyser l’info qui s’y trouve
Grille d’analyse

lien pdfwww.lafrancevuedici.fr/

Lire dessins de presse et caricature

… pour décoder les messages
CF passage du module liberté de la presse

Lire des articles

… pour comprendre l’actualité

Parcours Magistere : Lire l'actualité

À travers 5 étapes (1) cadrage, (2) points essentiels de la lecture d’un article d’actualité, (3) premier niveau de lecture d’un article d’information, (4) second niveau de lecture d’un article d’information et (5) analyse d’une pratique de classe, ce parcours vous propose de faire le point sur la connaissance des notions EMI à maîtriser pour utiliser les médias écrits (presse écrite et site web d'actualité) en classe et vous indique des pistes de réflexion pour intégrer ces compétences à vos pratiques.

Objectifs visés

Lire pour s’informer

Comprendre le traitement de l’information. Intégrer l’EMI dans les pratiques de classe.

Pour ne pas conclure

Un cours sur la presse

L'Université Constantin le Philosophe à Nitra en Slovaquie propose un site en ligne sur "La presse en France".

liensites.google.com/

Quelques titres

Le cas canard enchainé

Créé le 10 septembre 1915, le Canard Enchaîné cherche par tous les moyens à lutter contre la propagande officielle et le bourrage de crâne mis en place lors de la première guerre mondiale. Le slogan de l’hebdomadaire brandit la liberté de la presse , qui « ne s’use que quand on ne s’en sert pas » .

Grande nouvelle !

Depuis fin 2020 le « Canard » est disponible en ligne sur abonnement. Une application est également proposée.

Dépêches d'actualité

Presse spécialisée : collectivités locales

Les pure players français

Moteurs d'actualités

Presse économique

La presse internationale

Allemagne

Espagne

Grande-Bretagne

Italie

Etats-Unis