youtubeur Les « Youtubeurs » sont des personnes qui postent des vidéos sur le site YouTube...

Chaque minute, 400 heures de vidéos y sont ainsi sont postées, 1.5 milliard de visites par mois dans le Monde. bref, Youtube est tout simplement le deuxième site le plus consulté au monde.

Du contenu gratuit mis en ligne par n’importe qui… pour trouver de tout... et donc aussi n'importe quoi... le meilleur comme le pire.

Mais Youtube c'est avant tout et surtout une marque, hégémonique, qui impose ses conditions, pour ses profits...

C'est pourquoi certains préfèreront le terme de vidéaste pour décrire cette activité.
Reste à s'interroger sur les raisons d'un tel succès.

Chiffres Youtube 2017

Youtube c'est :

  • 1,5 milliard de visites par mois dans le Monde
  • 23,397 millions de visites par mois sur desktop, 25,7 millions sur mobile en France
  • 48 % des visiteurs ont entre 25 et 49 ans
  • 2/3 des utilisateurs regardent YouTube via leur smartphone
  • 64% des utilisateurs consomment des vidéos pour se relaxer et se divertir
  • 52% viennent pour s’informer, apprendre et progresser

alphabet C'est Alphabet, la maison mère du géant internet américain Google, qui gère les revenus publicitaire de Youtube.

Selon http://www.capital.fr/ " les revenus de YouTube continuent d'augmenter à une vitesse très importante, soutenus principalement par la publicité vidéo ".
En 2016, le bénéfice net a grimpé de 43% à 4,9 milliards de dollars au deuxième trimestre, et le chiffre d'affaires de 21% à 21,5 milliards de dollars.

Techniques

Que ce soit une vidéo youtube ou une capsule vidéo ( voir modules réaliser une capsule vidéo ), il s'agit toujours et d'abord d'écrire un scénario.

Une vidéo, ça ne s'improvise pas !

Les plans sont généralement assez simple (fixes sur pied, avec une camescope ou un téléphone, un soin tout particulier est apporté au son et à la diction.

Le montage lui aussi est généralement assez rudimentaire.

Pour plus d'information consulter le module " réaliser une capsule vidéo ".

technique

Matériel

Benjamin (...) présente son matériel de Youtubeur (en 2016).

Modèles économiques

L'audience

Les youtubeurs les plus populaires sont rémunérés aux nombres de vues par vidéo. Youtube génère des milliards de recettes, avec ses stars aux trajectoires souvent éphémères...

Un tremplin mais pas forcement un vrai business à long terme.

Beaucoup de youtubeurs sont affiliés à des Multi Channel Networks (MCN), ou réseaux multi-chaînes, des sociétés qui tiennent à la fois de l’agent artistique, du conseiller technique et juridique, du producteur, de la régie publicitaire et récupèrent une bonne partie des sommes générées.

Autrement dit ce sont des plateformes de monétisation.

Le site developpez.com proposait par exemple en 2015 dix façons de monétiser votre site web qui sont toujours d'actualité.

Le site propose http://www.influencepanel.com/ présente un classement unifié (youtube, instagram, twitter, dailymotion, facebook, alexa...) des trente plus gros influenceurs.

qwant

Qui a le plus d’abonnés sur Youtube ?

Le site http://influence4you.fr propose le hit parades des Youtubeurs.

hitprarade

Le placement de produits, le mécenat

Le placement de produit est aujourd’hui une pratique très courante sur Youtube de nombreux Youtubers n’hésitent plus à contractualiser des partenariats avec des marques afin de professionnaliser leur travail et en dégager une rémunération.

Ce placement est d'ailleurs autorisé (avec des conditions) et prévu dans les règles relatives aux annonces de Youtube.

La DGCCRF a toutefois tenu à rappeler la législation en vigueur concernant ce type de contenu « Toute publicité, sous quelque forme que ce soit, accessible par un service de communication au public en ligne, doit pouvoir être clairement identifiée comme telle. Elle doit rendre clairement identifiable la personne physique ou morale pour le compte de laquelle elle est réalisée. » Une loi qui peine à être appliquée pour le moment.

Le site http://www.arretsurimages.net/ propose de décoder les manipulations médiatiques.

Tout jeter ?

Il n'en reste pas moins vrai que de nombreuses productions sont surtout motivées par le soucis de partage et d'échange.

Et si le (bon) modèle économique reste souvent à trouver -la vigilence s'impose-, la liberté et la facilité de publication qui font toute la diversité des productions est un réel avantage.

Limites

Pour Chloé Delacroix, le mot même de " Youtubeur ", qui est d'abord une marque, est à remettre en cause et est récusé par beaucoup d'acteurs de vidéos pédagoqiques.

source : Chloé Delacroix : Je ne suis pas "youtubeuse"

Mais une question se pose. Pourquoi des vidéos à finalité éducative ne sont-elles pas avant tout diffusées sur les sites de l'éducation nationale ?

Un workflow d'un autre âge avec une validation à priori souvent lente et pas toujours adaptée, doublé de l'absence de mise à disposition de plateformes réellement simples et efficace expliquent sans doute le recourt à Youtube, dont pourtant l'ergonomie la recherche ou la multiplicité des offres restent très largement perfectibles.

Extrait du JT de 20h de tf1 du 20 mars 2016

Deux ou trois exemples ( dans le domaine éducatif )

Les exemples qui suivent sont forcément subjectifs et il ne tient qu'à vous d'en trouver ou suggérer d'autres...

E-penser

Pourquoi bâiller, c’est contagieux ? Qu’est-ce qu’un trou noir ? Comment se forment les arcs-en-ciel ? Aristote a-t-il eu raison au moins une fois de son vivant ? Docteur qui ? A quoi a vraiment servi Einstein ? Le boson de Higgs ?! Le lolcat de Schrödinger…

Autant de sujets abordés par Bruce Benamran dans sa chaîne Youtube e-penser.

Nota Bene

Nota Bene est une émission de vulgarisation de l’Histoire avec un grand H. Le but est de faire découvrir de nombreux sujets en rapport avec l’histoire de façon légère et compréhensible.
Compilations d’anecdotes, traitements de sujets de société, synthèses de mythologies…apprendre l’histoire...
L’émission est présentée par Bénabarbe

Carrément décalé : codeBabes

Ici c'est une fabrication de type professionnelle qui, malgré son aspect badin - une charmante demoiselle arbore des tenues de plus en plus sexy au fur et à mesure des cours - aborde pourtant très sérieusement l'informatique, le langage html ou les langages de programmation...

Maintenant à vous de préférer votre professeur habituel...