Parcours EMI | Internet

Internet

Internet, c’est d'abord un réseau, de plus de 2 milliards d’ordinateurs reliés entre-eux et qui a, même si tous ne s'accordent pas sur les dates, une bonne cinquantaine d'années…

Presqu'un papi, donc :-)

Ce que nous connaissons mieux, et qui n'a qu'une bonne vingtaine d'années, c'est le World Wide Web.

Un rapide panorama nous en fait découvrir l'essentiel.

Qu'est ce qu'Internet ?

Le fonctionnement d'Internet

Source : Youtube. Numérama, Comment fonctionne Internet ?

plus loin 40 cartes qui expliquent le fonctionnement Internet, d'où il vient, comment il est utilisé.

lien www.vox.com/

Le CIGREF revient ici sur l’histoire de l’informatique et des systèmes d’information.

lien www.histoire-cigref.org/

Depuis les années 50 jusqu'à aujourd'hui, le nombre d’ordinateurs reliés entre-eux n’a cessé d’augmenter, et cela de manière exponentielle...

Différents réseaux qui peuvent être locaux, (réseau administratif, réseau pédagogique, académie…) ou globaux, sont reliés entre-eux (ou pas) avec un accès plus ou moins restreint de l’extérieur…

L’ensemble constitue une infrastructure de réseaux de réseaux, autrement dit Internet.

plus loinPremière définition

Internet est un réseau de plus de 2 milliards d’ordinateurs reliés entre-eux…

Le World Wide Web (Web)

source : Google

statistiques Statistiques mondiales en direct (!), de divers indicateurs : nombre d’internautes, de serveur, de tweets, mails...
image lien http://www.internetlivestats.com/

Web index TheWebindex est conçu et produit par la Fondation WWW et tente de mesurer la contribution du Web au progrès social, économique et politique dans le monde...
image lien http://thewebindex.org/

Web index Internet Map rassemble les données de 350 000 sites, dans plus de 196 pays et représente Internet comme une galaxie de bulles colorées dont la taille est fonction du trafic.
image lien http://internet-map.net/

plus loinDeuxième définition

Internet est un réseau informatique mondial constitué d'un ensemble de réseaux nationaux, régionaux et privés utilisant un même protocole de communication : TCP/IP

Une infrastructure de services

Internet propose trois principaux types de services fondamentaux

btn
Le courrier électronique (e-mail)

Inventé il y a plus de 50 ans, le courrier électronique avec 107 000 milliards de mails reste l’un des services les plus utilisés, même s’il est peu à peu supplanté par la messagerie directe.

btn
L’échange de fichiers

Le protocole FTP (File Transfert Protocol)  et ses dérivés permet d’échanger des fichiers entre ordinateurs.
Le plus connu est FileZilla, mais citons également FTP Voyager.

btn
Le WEB

Le Web n’est qu’une partie des services d’Internet, ce sont les pages auxquelles l’on accède via le navigateur. Il est souvent confondu avec Internet qui est une infrastucture de service dont le World Wide Web ou Web.

btn
Autres services

A ces services l’on pourrait ajouter la vidéo en streaming, les forums de discussion, la voix etc.

Vous avez dit virtuel ?

Des réseaux

Source : Coline Tison, Laurent Lichtenstein. Internet, la pollution cachée. France télévision, 2014

De câbles...

Carte de tous les câbles sous-marins (carte dynamique, cliquez sur l'image pour afficher). carte câbles

Quelques éléments d'information

Source : Youtube. Animation

De la pollution...

Source : Coline Tison, Laurent Lichtenstein. Internet, la pollution cachée. France télévision, 2014

Cliquer, c’est polluer (France Inter)

C’est une pollution invisible à laquelle nous participons chaque jour sans en avoir conscience.

En utilisant notre ordinateur ou notre smartphone pour aller sur Internet, écouter de la musique ou regarder des vidéos en streaming, ou en multipliant les objets connectés (de l'ampoule à la voiture). L’activité numérique pollue déjà aujourd’hui autant que toute l’activité aérienne dans le monde.

Les centres de données, ces usines géantes qui abritent les serveurs, génèrent des dépenses électriques considérables. A tel point que l’on réfléchit aux moyens de récupérer une partie de la chaleur générée par ces millions de serveurs chauffés à blanc par notre frénésie numérique. En région parisienne déjà une piscine sera dans peu de temps en partie chauffée par le data center qu’elle abrite. Demain, ce sont des tomates ou des champignons qui pousseront grâce à cette énergie récupérée.

Reportage d’Hélène Chevallier. Prise de son : Thomas Robin et Marcos Darras. Mixage : Valérie Levallart. Réalisation d’Anne Lhioreau, assistée de Marion Philippe et Zohra Bensmaïli

Car très consommatrice d'électricité

Source : Coline Tison, Laurent Lichtenstein. Internet, la pollution cachée. France télévision, 2014

Comment économiser ?

Source : Coline Tison, Laurent Lichtenstein. Internet, la pollution cachée. France télévision, 2014

Le 1er des médias ?

Audience

Les chiffres mediametrie de 2018

Des terminaux d'accès diversifiés

Médiametrie et Médiametrie//NetRatings publient pour la première fois les résultats d’audience de l’Internet Global 3 écrans, c’est-à-dire l’audience des sites et applications sur ordinateur, mobile et tablette.

médiamétrie

En janvier 2015, 44,4 millions d’internautes âgés de 15 ou plus se sont connectés à Internet, soit 86,2% des Français.

image lien http://www.mediametrie.fr/

L’Année Médias Outremer 2017

Si la télévision et la radio sont toujours au cœur de la consommation média à l’Outremer, Le digital prend peu à peu sa place.

Télévision et Radio demeurent indétrônables sous toutes leurs formes

En moyenne, plus de 80% des Ultramarins regardent la télévision chaque jour, soit 1,7 million de 13 ans et plus sur les zones Caraïbes, Océan Indien et Pacifique. Les habitants des Antilles et de Mayotte sont particulièrement nombreux à suivre les programmes quotidiennement (respectivement 87,4% en Martinique, 86,7% en Guadeloupe et 91,4% à Mayotte).

Si la radio est écoutée plus longtemps qu’en Métropole - plus de 3h versus 2h50 - il existe des disparités selon les territoires. La radio accompagne par exemple les auditeurs guadeloupéens pendant 4h23 chaque jour, les polynésiens 3h10 ou encore les guyanais pendant 3h25.

Pour la TV, le pic d’audience se situe au moment du Journal Télévisé du soir, rendezvous incontournable diffusé entre 19h et 20h, quand en Métropole les téléspectateurs sont les plus nombreux au moment du prime time qui débute un peu avant 21h.

Le pic d’audience de la radio se situe également plus tôt : entre 6h00 et 7h00 contre 8h00-8h15 en Métropole.

Ainsi, si 85% des habitants des Antilles, de la Guyane ou encore de la Réunion se sont déjà connectés à Internet, ils sont aujourd’hui 3 sur 4 à surfer sur la toile tous les mois, que ce soit via un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Un chiffre en constante progression : par exemple, à la Réunion si près de 420 000 personnes se connectaient à Internet chaque mois en 2013, elles sont 520 000 en 2017.

Ultramarins, comme métropolitains, sont inscrits en moyenne sur près de 3 réseaux sociaux. Que ce soit aux Antilles-Guyane ou à la Réunion, le smartphone a su s’imposer et détrône désormais l’ordinateur pour les usages quotidiens. Il est, comme en Métropole, le 1er écran pour surfer sur internet « tous les jours ».
A titre d’exemple, aux Antilles-Guyane, 57,7% des internautes se connectent tous les jours depuis un smartphone vs 41,4% d’entre eux via un ordinateur. A la Réunion, ce chiffre s’élève à 53,8% des internautes contre 48% pour l’ordinateur.

Bigdata

Qu'est-ce ?

S'il n'existe pas de définition officielle des Big data, l'on désigne par ce mot des mégadonnées, grosses données ou encore données massives. Tous les jours environ 2,5 trillions d’octets de données sont crées : vidéos, messages, traces GPS, enregistrements transactionnels d’achats en ligne...

C'est l'explosion de données ou Bigdata

Aux technologies de stockage, portées notamment par le Cloud Computing s'ajoute celles des traitement ajustés, notamment le développement de bases de données adaptées aux données non-structurées, autrement dit distribuer le stockage des données et de paralléliser leur traitement sur plusieurs ordinateurs (Hadoop). Cela permet par exemple à Google de répondre aux 6 000 000 de requêtes qui lui sont adressés par seconde

Source : Coline Tison, Laurent Lichtenstein. Internet, la pollution cachée. France télévision, 2014

Quels métiers ?

Onisep De nombreux postes d'ingénieur de données (Data Engineer), Data Scientist, Growth Hacker, développeur, architecte ou admnistrateur de données sont à pourvoir, et la demande est forte.

Un diplôme d’ingénieur en informatique ou en télécommunication, ou d’un master universitaire scientifique ou technique, en informatique ou en mathématiques appliquées est généralement requis, les bac +4 scientifiques avec au moins 3 ans d’expérience professionnelle sont également recherchés.

plus loin http://etudiant.aujourdhui.fr/