EMI | Souriez ! Vous êtes filmé !Retour à la page d'accueil

EyeLock Caméras publiques, privées, en voiture, téléphones, drones, la vidéosurveillance est présente partout et en ligne de manière quasi immédiate. Et cela n'est pas sans provoquer quelques dégâts collatéraux. Une nouvelle application, Périscope, permet même de diffuser en direct ce qui est filmé avec votre téléphone.
Sans filtre !

Des cameras partout

Si vous ne l'avez déjà fait, un passage par le site Gigapan s'impose...

Anonyme ? Zommez sur cette carte pour le savoir...

Mais ca c'était avant... Les techniques s'améliorent...

La photo ci-dessous a été réalisée par une entreprise chinoise, Bigpixel Studio. Prise depuis le sommet de l’Oriental Pearl Tower, à Shanghai, cette photo panoramique a été réalisée en 2015, et a nécessité 2 mois de traitement informatique.

La technique utilisée, nommé stitching, consiste à assembler un grand nombre de clichés pour constituer une image finale. Ainsi, la photographie est donc constituée d’un gigantesque patchwork de milliers d’images différentes qui ont ensuite été alignées et assemblées entre elles, afin de former un ensemble cohérent.

Un panorama à 195 milliards de pixels !

Tous surveillés ?

arrestation Et les premières arrestations ont lieu.

Le nouvel outil de reconnaissance faciale, qui équipe tous les services de police de France, a permis l'interpellation d'un adolescent lillois en quelques secondes seulement.





EyeLockLa société EyeLock a présenté un lecteur USB capable d’identifier un utilisateur par la reconnaissance de l’iris de ses yeux et cela en moins d'une seconde .  
Taux d'erreur : 1 sur 2 250 milliards, contre 1 sur 10000 avec un lecteur classique d’empreinte digitale par exemple. Une technologie jusqu’alors réservée aux entreprises.

source : http://www.01net.com/

Angleterre : Investigatory Powers Act (IPA)

IPA En Angleterre, l’Investigatory Powers Act (IPA), oblige les fournisseurs d’accès Internet et les compagnies téléphoniques vont être obligés d’archiver pendant douze mois chaque appel téléphonique et chaque site visité par leurs clients. Ce qui signifie que divers organismes d’État, du fisc au service de santé publique en passant par l’agence de sécurité alimentaire, vont théoriquement avoir accès à tous les sites que vous avez visités et à tous les appels que vous avez passés depuis un an.

Pire, l’IPA va également permettre aux services de renseignements et aux forces de l’ordre de pirater les ordinateurs, les téléphones et les réseaux pour espionner les communications, écouter ce qui est dit, voir ce qui est vu, savoir ce qui est saisi...

Pour Edward Snowden, cette loi met en place la “surveillance la plus extrême de toute l’histoire de la démocratie occidentale”.

image lien http://www.legislation.gov.uk/

Chine : Skynet

IPA En Chine, 170 000 millions de caméra surveillent, 4.4 millards de chinois en 2018. Baptisé "crédit social", ce système est en phase d'expérimentation et sera appliqué au niveau national en 2020. Le régime disposera alors d'informations ultra-précises issues de toutes les empreintes numériques laissées au fil des activités familiales, scolaires, médicales, juridiques, commerciales, professionnelles, récréationnelles, etc.

Leur agrégation permettra de déterminer le degré d'"honnêteté", de "fiabilité", de "sincérité" de l'individu - et par conséquent son degré de dangerosité vis-à-vis de la stabilité sociale. On ne sait pas encore quelle forme prendra l'évaluation (dans certaines villes pilotes, les citadins sont classés en trois catégories : "fiable", "normal", "non fiable") ni les mesures pratiques qui en découleront.

Nice : Anyvision

La reconnaissance faciale testée sur la voie publique, une première en France...

Nice compte une caméra pour cent quarante-cinq habitants. Le test va durer deux jours dans une partie de l’enceinte du carnaval. Il concerne exclusivement des personnes volontaires.
La CNIL rappelle que la reconnaissance faciale sur la voie publique ne peut, dans le cadre législatif actuel, « aller au-delà du simple test », puisque aucune loi n’est aujourd’hui adaptée spécifiquement aux « dispositifs de reconnaissance faciale ».

Des questions ?

RGPD ?

La GDPR (General Data Protection Regulation, en français RGPD) est l’acronyme de la nouvelle réglementation européenne qui concerne la protection des personnes physiques vis-à-vis du traitement des données à caractère personnel ainsi que la libre circulation de celles-ci.

Ce règlement européen est applicable et obligatoire dans l’ensemble des États membres de l’Union Européenne depuis le 25 mai 2018.

Article 4 n°11 du RGPD : « (…) « Consentement » de la personne concernée, toute manifestation de volonté, libre, spécifique, éclairée et univoque par laquelle la personne concernée accepte, par une déclaration ou par un acte positif clair, que des données à caractère personnel la concernant fassent l’objet d’un traitement ; (…) »

Mais comme toujours, il y a des exceptions...

Article 6 : Entre autres exceptions, « lorsque le traitement est nécessaire à l’exécution d’une mission d’intérêt public ou relevant de l’exercice de l’autorité publique dont est investi le responsable du traitement »

image lienModule EMI vos traces

Droit à l'image, droit de l'image

Les personnes et les biens (dans certains cas) photographiés jouissent d’un droit à l’image : fixer et diffuser l’image d’une personne,d’une oeuvre ou d’un bien requiert une autorisation explicite et écrite.

image lien Edusceol : Modèles d'autorisation

image lien ESPE de Lyon, les textes.

1984  ?

IPA N'en jettez plus, 1984* est bien là, à nos portes.

Mais les caméras de surveillance sont aussi quelque fois des passoires en sécurité informatique et peuvent facilement être hackées.

Ajoutons qu'il y a actuellement plus de 100 000 caméras de surveillance dans le monde sans compter tous ces "espions" anonymes qui photographient un peu tout en permanence et mettent les images en ligne quasi immédiatement.

 

 

*1984 est un roman d'anticipation de George Orwell, publié en 1949.C'est un exemple de société de surveillance, et de limitation des libertés. La liberté d'expression n’existe plus. Toutes les pensées sont minutieusement surveillées, et d’immenses affiches sont placardées dans les rues, indiquant à tous que « Big Brother vous regarde » (Big Brother is watching you).