EMI | Veiller... Retour à la page d'accueil

La veille Faire de la veille consiste à collecter, de traiter, analyser et diffuser des informations sélectionnées pour leur intérêt stratégique, par exemple pour une entreprise pour mieux anticiper les évolutions et les innovations dans son domaine d'activité.

L'on distingue différents types de veilles, stratégique (qui vont permettre la prise de décisions stratégiques), concurrentielle (permet de suivre ses concurrents) ou encore technologique...

Comment mettre pratiquement en oeuvre une veille efficace ? Avec quels outils ? Quelles attentes ? Quels résultats ?

La veille

Essais de définition

C'est une activité continue et répétée qui vise à surveiller activement l’environnement technologique, commercial, concurrentiel, institutionnel, stratégique, d'e-réputation etc. pour en anticiper les évolutions.

Qu'elle soit passive (simple écoute) ou active (par la mise en œuvre d'outils, d'actions délibérées) la veille est donc :

fleche continue et répétée (itérative)

fleche diffusée

Le push et le pull

push pullTraditionnellement, l'on distingue le "push" et le "pull" pour différencier les informations que vous cherchez ou glanez au hasard de vos lectures, de celles qui viennent à vous automatiquement, éventuellement mises en forme.

Les faire venir à soit, ne va pas de soi, cela va sans dire :-)

Mais c'est justement l'utilisation d'outils qui facilitent la sélection et la réception d'informations ciblées qui est de plus courante. De plus en plus souvent, l'on devient également soi-même producteur d'information et donc potentiel fournisseur pour d'autres utilisateurs...

Pour aller plus loin : Veille informationnelle. Mission TICE Besançon

Les sources d'information

La presse

La lecture régulière de la presse constitue bien évidemment une activité de base. Pour cela il y a bien sûr la presse papierque vous trouverez au CDI, mais de plus en plus souvent également la presse numérique.

La lecture peut être orientée autour de thèmes (professionnels, d'intérêts...) ou plus libre.

mur de la presseUn site comme lemurdelapresse.com facilite la prise de connaissance des informations essentielles, notamment avec lapossibilité de classer les informations par thèmes.

revue2presseUn autre site de UNE de presse, www.revue2presse.fr, permet de se faire une idée des principauxsujets traités en avant-première : "toutes les une avant l'heure", classées par thèmes.

clicanooClicanoo est le site en ligne du journalde l'île de la Réunion.
Voir également Imazpress ( www.ipreunion.com/) l'image au service de l'info.

Agréateurs de presse

Presse en ligne

Dépêches d'actualité

Presse spécialisée : collectivités locales

Les pure players français

Moteurs d'actualités

Presse économique

La presse internationale

Allemagne

Espagne

Grande-Bretagne

Italie

Etats-Unis

Les listes de diffusion

L'abonnement à une liste de diffusion permet de recevoir régulièrement des mails. Il suffit de s'inscrire pour recevoir automatiquement les mails, ou pour pouvoir en envoyer.

Une liste est dite modérée, lorsqu'un message ne passe qu'après l'acceptation par le modérateur, ou non modérée s'il est directement relayé. Evidement l'utilisation de ces listes exige le respect de certaines règles.

renater Pour l'éducation, universalistes regroupe des centaines de listes de diffusion.
Pour mieux comprendre comment s'abonner, et se désabonner, consulter la FAQ.

A ces sources de type "PULL", l'information est cherchée par l'utilisateur, peuvent d'ajouter celle de type "PUSH" où l’information est « poussée » automatiquement vers l’utilisateur.

Les lettres de diffusion

le saviez-vous ? Ne pas confondre lettre et liste de diffusion. Les lettres de diffusion sont également diffusées sous forme de mails, par abonnement, sur des thèmes précis, mais ne permettent pas d'interaction entre les abonnés.

Par exemple info-diplo est la lettre du journal le Monde diplomatique et vous permet d'obtenir les sommaires ainsi que les dossiers d’actualité. Voir également, en sciences humaines et sociales la lettre ou le flux RSS de revues.org, les lettres du Ministère de l'education ou celles par disciplines (plutôt destinées aux enseignants).

Les alertes par mail

Google Alerte , vous permet de recevoir des informations actualisées en fonction de critères de recherche et une périodicité déterminée.

Les alertes vous permettent d'être averti par e-mail lorsque de nouveaux résultats correspondant aux termes que vous recherchez sont publiés (Web, actualités, etc.). Saisissez une requête de recherche que vous souhaitez surveiller.

Exemples d'utilisation des alertes Google :

google alertes

Les flux RSS

rss RSS (Really Simple Syndication) est un format de description de données qui facilite la diffusion de fils d'informations, de façon automatisée, à l'intention des internautes.

Les flux RSS et Atom sont des flux d’information fournis généralement par des sites d’actualités (journaux, blogs, CMS...).

Techniquement, un fichier XML est généré et peut être traité par n’importe quel programme (agrégateur de flux par exemple). La structure des fichiers XML est standardisée afin de rendre son contenu interopérable.

Exemple de flux brut non mis en forme.

Tel que, le flux RSS reste un fichier texte assez peu stylisé. Mais des outils permettent de les agréger, les mettre en forme, automatiser la collecte...

 

netvibes L'un des premiers agrégateurs de flux (2005) et des plus connus est sans doute Netvibes. La page d'accueil, sous forme d'onglets paramétrables, regroupe des modules, typiquement des flux RSS, mais aussi des sites ou des podcasts.

Un très bon outil de veille.

feedly Feedly permet d'afficher des sources d'informations (blogs, journaux en ligne) sélectionnés par thème, proposés ou libres.
Tutoriel.

Yahoo! Pipes est, comme son nom le suggère, une application Web de Yahoo! qui permet de créer un flux unique qui agrège des flux decontenus provenant de différents sites internet.

Zoom sur les podcasts

Petite histoire du pod

podcast Le terme Podcast (ou baladodiffusion) est né de la contraction des mots iPod (baladeur développé par la société Apple) et broadcast (qui signifie diffusion).
Il désigne des méthodes de diffusion multimédia par Internet. Ces contenus multimédia peuvent être de type vidéo ou audio.

Par extension, un podcast est un fichier audio ou vidéo diffusé sur Internet et que l'on peut lire sur un ordinateur, un lecteur dédié ou un smartphone.

Le podcasting ou baladodiffusion permet aux utilisateurs l'écoute immédiate ou le téléchargement automatique d'émissions audio ou vidéo. Si quasi tous les navigateurs permettent l'écoute de fichiers audio, c'est la qualité et la facilité d'utilisation du logiciel de Poscast qui va faire la différence.

Le lecteur le plus connu est Itunes, un logiciel de lecture et de gestion de bibliothèque multimédia numérique distribué gratuitement par Apple.
L'on citera également son alternative libre, juice.

radiofrance Tous les podcasts des 7 chaînes de Radio France sont disponibles, souvent jusqu'à mille jours après leur diffusion. Une mine d'information, et désormais également une application. android ios

Fonctionnement

Infographie podcast Ce sont donc les utilisateurs qui viennent télécharger les fichiers sur les serveurs des diffuseurs, les plateformes de diffusion.

Contrairement aux modes de diffusion traditionnels où un diffuseur envoie en direct un flux (streaming) à des auditeurs multiples, le principe du podcasting consiste donc à s'abonner via un fil RSS à un podcast pour télécharger un ou plusieurs fichiers multimédias.


Bref on passe du Push au Pull !


Un fichier au format RSS / Atom permet de d'ajouter de nombreuses informations sur le type, la nature, la périodicité etc. du podcast via des métadonnées.

Ce fichier facilite également la mise en place d'abonnements gèrés par des lecteurs adaptés.
Il est ainsi possible et facile de s'abonner à une émission et demander à télécharger les nouvelles diffusions et/ou supprimer les plus anciennes automatiquement.


De plus en plus souvent la lecture ou l'écoute se font via un smartphone et à la demande plutôt qu'un préchargement.

Lire un podcast

Les principaux lecteurs de Podcast

Voir également les logiciels libres sur Framasoft

Et du côté des applications


Deezer est un site d'écoute de musique à la demande et permet également de s'abonner à des podcasts.

image lienDeezer

Dans le même esprit que le site précédent, Spotif permte d'écouter de la musique à la demande et de s'abonner à des podcasts.

image lienSpotify

Trouver des podcasts

Principales plateformes (françaises) de diffusion

Ce sont les principales chaînes de radio qui proposent des émissions déjà diffusées, en téléchargement ou en rediffusion.

image lienRadio France

image lienEurope 1

image lienBFNTV

Créer son podcast

Création du fichier RSS et du fichier multimédia

Bonnes pratiques

Quelques recommandations pour la réalisation de vos podcasts

Modèle économique

Financement

Si certaines plateformes proposent des podcasts sur abonnement payant ( boxon par exemple), le plus souvent les podcasts sont proposés gratuitement et/ou financés par des publicités.

Mais actuellement la publicité ne suffit généralement pas à financer.

Certaines agences de communication proposent également de produire des podcasts sur demande.

Audiences

Il n'existe pas de véritable mesure d'audience de type médiamétrie qui permettrait de classer les podcasts les plus écoutés.

Les plateformes fournissent des chiffres sur le nombre de téléchargemebt sans que l'on ne puisse en inférer grand chose en matière de qualité d'écoute.

Petite sélection subjective...

Cinéma

Autour de Jérôme Garcin, une tribune de critiques partagent leur subjectivité et passent en revue les dernières productions artistiques et culturelles.

image lienLe masque et la plume

Autour de la table, une poignée d'amis vous racontent un film avec une totale mauvaise foi. Ils choisissent un film qu'ils n'ont pas (forcément) aimé pour mieux le démonter et terminent en lisant des avis à la con dénichés sur Allocine.

image lien2 heures de perdues

Société, école

France Culture balade son micro partout en France pour écouter et découvrir les opinions et les vies de français plus ou moins particuliers.

image lienLes pieds sur terre

Présentée par Emmanuelle Daviet et les journalistes et producteurs d'Inter, élèves et enseignants de 12 collèges et lycées, avec le Clémi, l’IPJ-Paris-Dauphine et la Fondation de France.

image lienInterclass

Le magazine de grands reportages des journalistes de France Inter. 50 minutes d'enquête et de témoignages. Informer, comprendre, apprendre. Au bout du monde ou au coin de la rue.

image lienInterception

L’émission qui rapproche les hommes en nous rapprochant de la nature…

image lienCO2 mon amour

Philosophie

image lienLes chemins de la philosophie

Tous les matins Raphaël Enthoven décrypte une info sous un angle philo. Il fait le lien entre un événement de l'actualité et un auteur, un livre ou une pensée.

image lienLa morale de l'info

Histoire

Depuis 1999, la Fabrique de l'Histoire nous fait comprendre le lien si fort qui nous unit au passé. Avec des débats, des archives et beaucoup d'explications vous comprendrez tout du thème choisi.

image lienLa Fabrique de l'Histoire

Chaque jour, Jean Lebrun brosse le tableau d’un événement, le portrait d’un personnage et le récit d’une époque étayés par des archives et des témoignages.

image lienLa marche de l'Histoire

Franck Ferrand raconte un événement historique ou la vie d'un personnage pendant une vingtaine de minutes avant de recevoir un invité pour commenter ce récit.

image lienAu coeur de l'Histoire

Fabrice Drouelle raconte avec talent 50 ans d'affaires dites "sensibles". Avec beaucoup d'archives, on découvre ou redécouvre des histoires qu'on avait oublié : de Clearstream à Lady Di en passant par l'élection de Mitterand et la construction de la pyramide du Louvre.

image lienAffaires sensibles

Technologies

Xavier de la Porte

image lienLa vie numérique

Un podcast incontournable sur la photographie.

image lienObjectif numérique

Les outils de la veille

Outils d'analyse

Tendances de recherche

La surveillance des tendances en recherche permet de se faire une idées des thèmes et recherches "à la mode..."

Google trend

Google Trends vous permet de découvrir les actualités populaires en temps réel par catégorie et par lieu. Dans certaines zones géographiques, une sélection d'actualités est également proposée en haut de la page par le News Lab de Google afin de vous fournir des informations supplémentaires relatives aux données.

google trend

image lienhttps://trends.google.fr/trends/

La lecture rapide

Avec l'augmentation exponentielle de la quantité d'information produite, savoir lire vite devient une compétence indispensable.

François Richaudeau [1], cité ci-dessus en est un des spécialistes actuels. L'efficacité de la lecture rapide dépend de deux facteurs :

5 idées reçues

« En effet, c'est notre mémoire immédiate qui nous permet, déchiffrant la fin d'une phrase, de nous souvenir encore des premiers mots de cette même phrase, opération indispensablepour en comprendre le sens. Puis le souvenir du mot à mot est oublié, et, généralement, le sens de cette signification est transféré dans notre mémoire à long terme . » (François Richaudeau, Retz, 1970, p. 244).

D'une part, dans la mémoire immédiate, les souvenirs sontfugitifs et s'effacent au bout de 10 à 20 secondes. Ce qui n'est pastransféré dans la mémoire à long terme est donc perdu.
D'autre part sa capacité est limitée à15 mots en moyenne.
Un lecteur lent va saturer rapidement sa mémoire immédiate alors que le lecteur rapide ne vas retenir que ce qui lui assure la compréhension de l'ensemble.

Il s'agit donc, par entraînement à la lecture rapide :

Toujours d'après François Richaudeau, un lecteur moyen a la possibilité d'augmenter de 10 à 20 %sa vitesse de lecture et, de 100 % la quantité d'information enregistrée.

Les freins

cerner Un test en ligne mis à votre disposition par le Blog Lecture Rapide [2] vous permet de savoir à quelle vitesse vous lisez

Pour aller plus loin !

lecture rapide [2] Un Blog , sur la lecture rapide . Les techniques, les ressources, les meilleurs articles sur le sujet... L'objectif de l'auteur est de " répertorier et assimiler les différentes techniques de lecture rapide , et s’entraîner à la mettre en pratique dans la vie de tous les jours pour devenir capable de lire un bouquin sur le temps d’une pause café (c’est à dire environ 15-20 minutes, disons)...

richaudeau [ 1 ]François Richaudeau, Michel et François Gauquelin, Méthode de lecture rapide , Retz-CEPL, 1977.

Marque pages

diigo Outil de "socialbookmarking" autrement dit marque-page social, Diigo permet d'enregistrer l'adresse des pages web visitées, les taguer (ajouter des mots clés) annoter les pages et partagés tout cela avec des personnes ou des groupes.

voir Tutoriel de Laurence Ramblière.

delicious Pendant très longtemps considéré comme LA référene en socialbookmarking, dans le même esprit que Diigo, mais racheté puis revendu par Yahoo! non sans remous sur la toile, Delicious semble renaître de ses cendres. Certains n'oublient pas qu'ils ont dû rapatrier d'urgence leur signets avant "liquidation" mais gageons que cette nouvelle mouture aura une autre destinée. Une présentation rapide.

Citons également Bookmarks.fr ou blogmarks.net qui vont vous permettre d'enregistrer en ligne vos sites favoris, de les retrouver rapidement grâce aux tags, de les partager avec les autres membres.

zotero Zotero est un logiciel de gestion de références gratuit, libre et open source qui permet de gérer des données bibliographiques et des documents de recherche (tels que des fichiers PDF, images, etc.). Zoteor est très performant mais nécessite l’installation d'un plugin ce qui n'est pas toujours possible.

Notes et annotations

lino Linoit est un outil en ligne qui, après inscription, permet de déposer des notes sur un tableau de liège sous forme de postit.

Dans le même esprit que le précédent, MyStyckies permet d'éditer un bureau de notes. Il nécessite cependant l'installation d'une extension.

evernote Evernote. Après création d'un compte (version gratuite et payante), Evernote permet d'éditer, synchroniser, de partager vos notes. Versions application. Guide

google docCréation de documents, y compris tableur, présentation en ligne, partage, importation et exportation dans les formats les plus courants, un outil très complet, la surveillance en plus...

De la veille à la curation

La revue de presse

cernerLa revue de presse est la synthèse, généralement écrite, des titres de presse généraliste ou spécialisée. Cette fiche vous en montre différents aspects.

La (micro)publication

L'outil de micropublication le plus connu est bien évidemment Twitter. Mais l'on pourra lui préférer tumblr, qui permet à l'utilisateur de poster du texte, des images, des vidéos, des liens et des sons sur son tumblelog.

Les outils de publication de type blog ou wiki conservent également tout leur sens, notamment par l'absence de limitation en matière de longueur de textes.

La curation

Dans un musée, le curator est un commissaire d'exposition chargé de concevoir et organiser une exposition temporaire.

Faire de la curation, c'est recenser et trier des contenus (étape 1), les mettre en forme (étape 2), les diffuser (étape 3).

Etape 1 : la sélection

Lors de cette première étape, le curateur réunit des contenus autourd'une thématique donnée. Cette étape, qui est le socle de la curation,peut être manuelle ou automatisée.

Etape 2 : l'éditorialisation

C'est lors de la phase d'éditorialisation que le curateur structure les contenus sélectionnés et leurapporte une véritable valeur ajoutée : contextualisation et unificationautour du sujet traité.
Cette mise en valeur se fait selon des critères de choix.

Etape 3 : le partage

Dans ce troisième temps, les contenus sont mis à disposition desinternautes sur une plateforme de curation via laquelle le curateur lesdiffuse à destination du public intéressé par le sujet traité.

Par exemple le site NetPublic relaie des informations en provenance de sites extérieurs par flux RSS. L'information n'est pas produite mais les pages sont mises en forme et organisées.

Les sources sont viennent généralement de flux RSS, Twitter voire Facebook ou linkedin.

scoopit ScoopIt est un outil en ligne de partage et de veille à partir de mots-clés. Diverses sources d'informations sont interrogées Google (blogs, actualités), Twitter, mise en forme et diffusées. Exemple, le panorama de presse du service documentation de l'ESJ Lille, www.scoop.it/t/docpresseesj.

Tutoriels :

paperli Paperli est un journal automatique réalisé à partir de Twitter et de flux RSS. Exemple le paperli du CLEMI. Les actualités sont mises à jour toutes les heures environ. Mieux comprendre son fonctionnement.

Paper.li est le concurrent direct de Scoop.it. Ilpermet une publication régulière d’un journal regroupant votre veille à partir de v otre curation directe ou à partir de votre présence sur lesréseaux sociaux. Une bonne façon de diffuser les articles les plus importants trouvés sur Twitter ou Google+.

Citons également Pearltrees, qui permet de transformer les sites préférés en perles, qui sont autant de cartes mentales composées desressources issues du Web ( tutoriel ) ou Storify (créer une histoire), en agrégantdes contenus trouvés sur le Web.

Et du côté des applis ?

flipboard

Flipboard permet d'afficher divers journaux et sites Web gratuits comme des magazines, dans une interface ergonomique. Pas de version navigateur. Compatibilité a,droid win8 apple

 

youmag

Youmag permet de créer une Une personnalisable. En fonction des informations ou rubriques recherchées, un résumé de l’information est modelé. Compatibilité a,droid win8 apple navigateurs web