Vous allez avoir accès à 12 slides contenant des petits films, documentaires, articles, images ou sons. Pour chacune d'elles vous aurez à évaluer si c'est une info ou une intox en déplaçant un curseur. Survolez les icones pour découvrir la thématique des slides.
Le rectangle blanc indique la moyenne des réponses données.

plus
moins

Toutes les diapos contiennent un indice qui peut faciliter la réponse. A vous de le trouver !

Suggestions d'utilisation

L'objectif de ces slides est d'inviter au débat, confronter les idées, avoir accès à des ressources qui facilitent l'analyse.

Avec ou sans affichage des réponses

Deux options sont proposées, avec ou sans affichage des réponses. Les réponses contiennent des explications, compléments et ressources permettant d'aborder une notion clé relative à la désinformation : complot (2, 5, 7, 10, 11), infos, rumeurs, sources (1), caution scientifique (3), lanceurs d'alerte et respect des sources (4), viralité de l'info (6), fake news (8), parodie (9).

 

En autonomie complète

Choix libre des slides avec possibbilité d'autocorrection à la fin (des statistiques de réponses sont établies et des indications de réponses données

En petit groupe

Des groupes sont formés et le visionnage des slides répartis entre-eux. Après dix minutes, chaque groupe présente sa slide et ses conclusions. Débat.

fiche pédagogique

Télécharger un exemple de fiches réponsespdf

Visionnage complet d'Opération Lune

Le documentaire de William Karel est visionné en entier (52mn) et suivi d'un débat et d'extraits de la conférence. Les autres slides sont survolées à titre d'exemples.

fiche pédagogique
Définitions

Les fake news (ou fausses nouvelles au Québec) sont des informations délibérément fausses ou truquées(fake veut dire en anglais « faux, truqué ») émanant en général d'un ou de plusieurs médias, d'un organisme ou d'un individu.

La théorie du complot désigne toute théorie, selon laquelle il y aurait un complot mondial destiné à prendre le contrôle politique et économique de l'humanité.

Pour plus d'infos sur ces notions voir la bochure du CLEMI de Nice, ou ces vidéos de France tv, c'est quoi les fake news, vous avez dit fake news ? les clés des médias sur les théories du complot.

La Réunion va accueillir la plus grande ferme digitale du monde

C'est une ancienne léproserie oubliée de tous au fond de la vallée de Takamaka. Un grand bâtiment sous verrière, laissé à l'abandon, que des investisseurs indiens souhaitent transformer en une pépinière d'entreprises. Il s'agit de réaliser la Ferme digitale du XXII siècle.

A l'origine du projet, Jean Fontaine, 27 ans, que tout le monde connait ici à La Réunion, et qui sut convaincre Jeff Bezos, patron d'Amazon de financer le projet. Il s'agit de profiter de la situation exceptionnelle de la vallée de Takamaka (connue pour son record du monde de pluviométrie) pour refroidir d'immenses data center (centre de traitement de données) et devenir ainsi le plus grand cloud de l'hémisphère Sud.

Source, copie d'écran revue économique Mémento
memneto
plus
moins
plus
moins
faux
La Réunion va accueillir la plus grande ferme digitale du monde

Tout est faux ou presque !

  • Jeff Bezos est bien le patron d'Amazon
  • Malgré la concurrence de l'Inde, La Réunion collectionne les records pluvionmétriques

mais...

  • Cet article est introuvable
  • Il n'existe pas de Léproserie dans la vallée de Takamaka
  • Pourquoi des investisseurs indiens ?
  • Il y a presque 300 Jean Fontaine à La Réunion et donc une grande probabilité que vous en connaissiez un...
  • Les liens ne sont pas actifs, il s'agit donc d'une copie d'écran et si le site et la revue Mémento existent bel et bien et sont des sources fiables, il s'agit ici manifestement d'un faux. Cela est encore confirmé par la présence d'un menu permettant de modifier les titres et l'absence de crédit à la photo

En effet cette Une a été réalisée avec CloneZone , un outil en ligne qui permet de réaliser très facilement de fausses Une.

Voir par exemple le tutoriel en ligne sur Clone Zone d'emi.re

.

Notions clés

L'information

source : Milan presse

La rumeur

source : La rumeur

Les sources

Les Américains n'ont jamais marché sur la lune !

Opération Lune est un documentaire réalisé par William Karel wiki diffusé sur Arte en octobre 2002 et que nous vous invitons à parcourir rapidement (ou en entier si vous le souhaitez).

Une interview de la veuve de Stanley Kubrick wiki a révélé que son mari aurait répondu à une demande très spéciale du président Nixon pour s'assurer que des images seraient retransmises du LEM (module lunaire Apollo) au moment de l'alunissage. Qu'il ait lieu ou pas...

Et c'est l'imensément réputé Stanley Kubrick, réalisateur, photographe, scénariste et producteur qui s'en est chargé. Donald Rumsfeld, ancien secrétaire à la Défense, et Henry Kissinger témoignent.

Vous saurez enfin pourquoi le drapeau américain flotte sur la lune, ou pourquoi les ombres sont fausses entre autres...

(voir surtout 1 ère minute puis 13:44, 22:00, 31:00 )
plus
moins
Les Américains n'ont jamais marché sur la Lune !
plus
moins
faux

Tout est faux ou presque mais très convainquant

Ce documenteur a été réalisé par William Karel, diffusé pour la première fois en 2002 puis rediffusé le 1er avril 2004 par la chaine Arte. La fiche Wikipédia signalée dans la slide précise d’ailleurs qu’il s’agit là d’un faux documentaire.

Dans la conférence publique sur le documentaire Opération Lune, Willam Karel donne beaucoup d’explications :

  • Les intervenants politiques ne jouent pas, ce sont des entretiens détournés, seule la secrétaire de Nixon est une comédienne
  • Il s’agit d’une commande d'Arte pour lutter contre les centaines de sites qui prétendent « prouver » que les Américains n’ont jamais marché sur la Lune
  • L’un des intervenants est filmé devant la statue de la liberté… à Paris (on voit des joggeurs passer dans le champ)
  • Le bêtisier de la fin est on ne peut plus explicite

Des conseils, M. Karel ?

« C’est très difficile de ne pas se faire avoir, c'est pourquoi il faut toujours conserver à la fois un esprit critique et scientifique. Regarder les images au ralenti. Décrypter les dispositifs. Une caméra perturbe ce qui est filmé, elle est rarement là par hasard et sans intention. »

source : Youtube

Notion clé

La théorie du complot

Pour aller plus loin :

  • Le site Topito donne des explications et décode le top 10 des idées complotistes concernant la marche sur la lune… sauf que le site Topito n’est lui-même pas jugé très sérieux par decodex, un outil pour vous aider à vérifier les informations qui circulent sur Internet et dénicher les rumeurs, exagérations ou déformations.
  • Le site de la Nasa met à disposition une quantité énorme de photos qui sont ensuite retouchées et réutilisées pour appuyer les théories complotistes
  • Des explications dans une mise en scène que chacun appréciera en fonction de sa sensiblité, et que je verse telles que à votre sagacité. Mais cette vidéo a le mérite de tenter d’expliquer les phénomènes par l’expérience : https://www.youtube.com/watch?v=BrEtgFHVvkYA , à mettre en regard de celle-ci, clairement complotiste et reprend la théorie du studio : http://le6emetiroir.blogspot.fr/p/blog-page_25.html

Ceux qui croient à une théorie la défendent, publient, essayent de convaincre.

Les autres sont soit indifférents, soit sceptiques ou critiques.

Mais l'esprit critique est une attitude intellectuelle qui consiste à n'accepter pour vraie ou réelle aucune affirmation ou information sans l'examiner attentivement au moyen de la raison, sans se documenter à son sujet et sans la soumettre à l'épreuve de la démonstration.

Le E-330 est un additif alimentaire toxique

Le député Richard Ramos, connu pour ses combats contre la malbouffe, affirme sur France 5 que l'additif alimentaire E330 est dangereux en brandissant une liste affolante : les additifs alimentaires, que nous consommons tous les jours, seraient de vrais poisons.

« Je vous ai sorti une liste là, qui a été publiée par l’hôpital de Villejuif, donc des gens sérieux. Vraiment sur les produits cancérigènes et les produits dangereux. Mais vraiment dangereux ! C’est Villejuif qui le dit ! Et le PIRE de tous, c’est le E 330. Sans rentrer dans les détails. Il est en rouge partout ! »

source : C politique
plus
moins
Le E-330 est un additif alimentaire toxique
plus
moins
faux

C'est faux et la preuve que même un député peut relayer de fausses informations !

L'émission C politique a elle-même décrypté cette fake news

Autres sources :

lien https://www.60millions-mag.com/

lien https://fr.wikipedia.org/wiki/Tract_de_Villejuif

Notion clé

Le fact checking

C'est un traitement journalistique, consistant à vérifier de manière systématique des affirmations de responsables politiques ou des éléments du débat public.

lien Fiche CLEMI

Le factoscope est un site qui revient chaque semaine sur l'actualité et les vérifie. Les Rattrapages de l’actu,synthèse hebdomadaire de l’actualité de la semaine, sont publiés chaque week-end depuis janvier 2010.Ils s’adressent aussi bien aux actifs n’ayant pas le temps ou l’envie de suivre l’actualité au jour le jourqu’aux étudiants en préparation de concours et aux expatriés souhaitant se tenir informés régulièrementde l’actualité française.

lien http://rattrapages-actu.fr/factoscope

A retenir

Nous sommes ici en présence d'un grand classique de la fake news : LA cautionscientifique. À l’instar des scientifiques, les théoriciens du complot élaborent leurs argumentaires avec un raisonnement abductif : ils doutent de la thèse officielle, collectent des indices puis avancent des hypothèses », explique Loïc Nicolas, chercheur en rhétorique à l’université libre de Bruxelles. « La seule différence est l’irréfutabilité du postulat de départ : il y a forcément un complot. Du coup, les indices deviennent des preuves. »

La CIA a délibérément empoisonné l'alcool pendant la prohibition wiki

1926, réveillon de Noël, New York. Le service des urgences de Bellevue Hospital voient un homme pénètrer dans le couloir, visage écarlate, souffle court, visiblement terrifié par une menace invisible. Il répète aux infirmières que le Père Noël est à ses trousses et qu'il en veut à sa vie...

L'homme meurt rapidement sans que l'on ne comprenne l'origine de ses hallucinations. C'est l'époque de la prohibition de l'alcool et personne ne fait le lien... dans un premier temps.

Mais les morts se mutliplient, les enquêteurs découvrent rapidement que les décès n'étaient pas dus au hasard mais avaient été délibérément provoqués par le gouvernement des Etats-Unis. Les agents fédéraux de l'époque, furieux de constater que la consommation d'alcool demeurait forte malgré l'interdiction, avaient ordonné l'empoisonnement des alcools industriels élaborés aux Etats-Unis, produits régulièrement volés par les contrebandiers, qui les recyclaient avant de les revendre sous la forme de spiritueux.

En 1933, à la fin de la prohibition, ce programme d'empoisonnement fédéral avait fait —au moins— 10.000 morts.

plus
moins
La CIA a délibérément empoisonné l'alcool pendant la prohibition
plus
moins
vrai

C'est tristement vrai !

Pour limiter la possibiblité de l'emploi de l'alcool industriel comme base pour le tranformer en alcool de contrebande, la CIA a demandé à ce qu'on le dégrade pour le rendre impropre à la consommation.

Du coup c'est devenu un produit toxique voire mortel pour bon nombre de cas

La revue phosphore propose une histoire vraie des fake news .

A retenir

Les lanceurs d'alerte, ont souvent décrédibilisés en étant accusés d'être des complotistes. Et pourtant bon nombre d'entre-eux, citons par exemple Edward Snowden wiki qui arendu publiques des informations classées top-secrètes de la NSA concernant la captation des métadonnées des appels téléphoniques aux États-Unis, ainsi que les systèmes d’écoute sur internet des programmes de surveillance, avaient, de fait, raison.

Les lançeurs d'alerte sont actuellement protégés par une loi. Voir par exemple la fiche http://emi.re/sources.html .

Le détecteur subliminal de « Gay »

Dans les années 60, le gouvernement canadien décide d'éliminer les homosexuels de l’armée, de la police et de la fonction publique.

Pour tenter de détecter les penchants homosexuels, il fait développer un dispositif troublant, familièrement appelé la « Fruit Machine » qui présentait des images érotiques d'hommes pour mesurer la dilatation de la pubille provoquée.

Cette technique a été reprise et modernisée depuis par un pays du Golfe grâce à une applicaiton détournée. Celle-ci affiche de manière aléatoire et subliminale (un temps sufisamment long pour que le cerveau insonscient la percoive et court pour que l'on ne se rende compte de rien) une image érotique d'homme et mesure les réactions des différents capteurs du téléphone (gyrosocope, température, puce GPS etc.). En cas de test positif un message est envoyé à la police et les "coupables" sont immédiatement arrêtés.

plus
moins
Le détecteur subliminal de « Gay »
plus
moins

C'est presque vrai !

Une expérience pour détecter les « Gay » a réellement existé et a été menée par l'armée canadienne dans les années soixante.

Au prétexte de faire un test de stress, une série d’images érotiques avec des hommes était présentée aux personnes suspectées. Si leurs pupilles se dilataient en les regardant, ils étaient immédiatement licenciés ou forcés à démissionner.

Au moins 400 personnes ont perdu leur emploi après avoir été accusées d’être homosexuel.

Si une application existe bel est bien (cf article) ce n'est ni subliminal ni utilisé à des fins discriminatoires, à ce jour...

En revanche, le Koweït a annoncé son intention de "détecter" les homosexuels lors des contrôles d'immigration à la frontière afin de les empêcher d'entrer sur son territoire. De nombreux pays dans le monde répriment par ailleurs l'homosexualité.

Sources

lien http://www.konbini.com/fr/

lien https://www.letemps.ch/

Les pyramides sous la neige

Il a neigé sur les pyramides d'Egypte !

Réchauffement climatique ? Evènnement ultra-rarissime ? En tous les cas, les pyramides sont bel et bien recouvertes d'un joli manteau blanc.

Une couche même, puisque ce n'est pas moins de 5 cm qui les recouvrent.

pyramides sous la neige

pyramides sous la neige

plus
moins
Les pyramides sous la neige
plus
moins
faux

C'est faux !

Et de nombreux journalistes, dont Philippe Vandel ont pourtant repris cette information et cette photo a été retweetée des milliers de fois.

Pour plus de crédibilité, ces photos étaient accompagnées de celle du sphinx, photo été prise dans un parc d'attraction au Japon, le Tobu World Square, où l'on peut admirer les plus beaux édifices du monde en miniature...

Voici la photo originale, prise par Mikey Smith

pyramides sous la neige

lienfact checkin de libération

Notions clés

La viralité de l'information

Soroush Vosoughi, Deb Roy et Sinan Aral ont étudié la manière dont des nouvelles, fausses et vraies, ont été diffusées sur Twitter entre 2006 et 2017. Ils ont analysé le parcours de 126.000 d'entre elles, rediffusées plus de 4,5 millions de fois par 3 millions de personnes.Pour déterminer si les nouvelles étaient vraies ou fausses, les trois chercheurs ont fait appel à six organisations indépendantes spécialisées dans le fact-checking.

Conclusion de cette étude.Les fausses informations sont, en moyenne, diffusées beaucoup plus rapidement et plus largement que les vraies.

lien Voir également article France Info.

Comment circulent les informations sur Facebook ?

Informations erronées ou manipulées, théories conspirationnistes, rumeurs et pièges à clics, canulars, relais de fausses informations, réseaux sensasionnalistes, fausses informations, le décodeurs proposent un dossier pour les différencier.

lien Comment les informations circulent

Outils

Décodex

Décodex propose un kit téléchargable pour décoder les informations.

lien kit

TineEye

TineEye : En renseignant l'adresse de la photo, l'on constate qu'elle a été publiée pas moins de 288 fois et à des dates antérieures à l'évènnement.

Tine

lien TineEye

Guide de la vérification

lien http://observers.france24.com/

Les conseils d'une Youtubeuse

Des noirs Américains non soignés pour une étude sur la syphilis

« The Tuskegee Study of Untreated Syphilis in the Negro Male », aujourd'hui plus connue sous le nom d'étude Tuskegee, était une expérience raciale secrète qui a duré quatre décennies, de 1932 à 1972.

Les chercheurs ont étudié les répercussions de Treponema pallidum sur près de 400 afro-américains pauvres et peu instruits. C'est cette bactérie qui est responsable de la syphilis. Ils ont ensuite cartographié la progression de la maladie sans offrir de traitement pour voir si cela affectait les hommes noirs différemment des hommes blancs.

La maladie se manifeste d'abord par un chancre au niveau des organes génitaux, puis par des atteintes des nerfs et des viscères, parfois plusieurs années après la contamination et finit par la mort.

Les hommes infectés n’ont jamais su qu’ils avaient la maladie. Les scientifiques leur disaient simplement qu’ils avaient un « mauvais sang » tout en leur donnant des médicaments inefficaces du type aspirine, suppléments minéraux, ou même des placebos.

Et cela a continué bien après que la pénicilline soit devenue le traitement standard pour la syphilis en 1947.

source : Wikipedia
plus
moins
Des noirs Américains non soignés pour une étude sur la syphilis
plus
moins
vrai

C'est vrai !

Cette expérience a vraiment été menée, dans le plus gand secret et l'absence de soins a été la cause de nombreux décès.

Les médias ont mentionné cette expérience parce que la secrétaire d’État américaine de l’époque, Hillary Clinton, avait présenté des excuses publiques au gouvernement du Guatemala pour avoir violé les droits humains de ses citoyens. Barack Obama demanda à la Commission présidentielle pour l’étude des enjeux de la bioéthique de préparer un rapport pour enquêter sur cette expérience.

Seulement 74 des 400 sujets originaux étaient encore en vie. En plus de cela, 40 femmes avaient également été infectées, et 19 enfants étaient nés avec la syphilis congénitale.

Ce n'est que pendant les années 70, suite à un tollé général que l’expérience a pris fin.

source : Slate

Voir également le module écrire pour Wikipédia

Le zébrafe existe-t-il ?

Les quaggas, rayés noir et blanc du museau au ventre mais brun clair uni sur la croupe, ont disparu au XIXe siècle, massacrés par les chasseurs de l’ère coloniale. Le dernier spécimen est mort dans un zoo à Amsterdam en 1883.

Des scientifiques les ont résuscités lien en croisant depuis trente ans, des zèbres des plaines moins rayés que les autres, pour concentrer les gènes « sans rayures ». La cinquième génération est en tous points semblable au quagga.

Cette photo montre un autre animal, une espèce de croisement entre zèbre et girafe.

Et cet animal existe bel et bien aussi.

Image animal
source : Wikipedia
plus
moins
Le zébrafe
plus
moins
vrai

Tout est vrai !

L'animal que l'on voit sur la photo existe bel et bien. C'est un okapi.

L’okapi (Okapia johnstoni), aussi connu sous le nom de Mondonga, est une espèce de mammifères ruminants de la même famille que la girafe, venant des forêts équatoriales de l'Afrique centrale. Bien que connu par les Pygmées, il est « découvert » en 1901 par Sir Harry Johnston à qui il doit son nom. C’est l'un des derniers grands mammifères à être observé scientifiquement sur la planète.

Cet animal dont l’allure rappelle à la fois celle du zèbre et de la girafe vit exclusivement dans une petite région au nord-est de la République démocratique du Congo, la forêt tropicale de l’Ituri, où une réserve lui est spécialement dédiée. Son nom vernaculaire en lingala est mondonga.

source : Wikipédia

Le Quagga ou couagga (selon les classifications : Equus quagga quagga ou Equus burchellii quagga ou parfois encore Equus quagga) était une sous-espèce de zèbre d'Afrique du Sud, beige, rayé seulement sur l'encolure et l'avant du corps. Mis en concurrence avec le bétail domestique des paysans, il fut exterminé au xixe siècle par les Boers, colons européens implantés en Afrique australe. La viande des quaggas était largement consommée et leur peau tannée pour la confection de sacs. Les dernières photos d'un quagga vivant sont celles d'une femelle photographiée en 1870 au zoo de Londres1. Le dernier quagga sauvage fut abattu en 1878 et la sous-espèce s'éteignit définitivement le 12 août 1883, au zoo d'Amsterdam. Il n'en reste aujourd'hui que quelques peaux, des crânes, 23 spécimens empaillés et de rares photographies conservées dans des collections.

source : Wikipédia
Apple réduit la durée de vie d’un IPhone de 3 ans à 8 mois

Obsolescence programmée. Les iPhone de la génération actuelle, 5, 6, 7 et 8, ont actuellement une durée de vie comprise entre 3 et 4 ans. En agissant sur le système d’exploitation et les accessoires, les ingénieurs de chez Apple ont réussi à porter cette durée de vie à environ 8 mois dans le pire des cas.

Un simple algorithme, activable à distance, permet cependant de reculer cette date.

L'action d'Apple a progressé de 10 points suite à cette annonce.

source : Youtube
plus
moins
Apple réduit la durée de vie d’un IPhone de 3 ans à 8 mois
plus
moins
faux

C'est faux !

Si Apple a défrayé la chronique récemment pour une tentative de mise en oeuvre d'obsolescence programmée, cette information provient du site « le Gorafi », site qui prévient très clairement dans sa rubbrique « à propos » que tout est faux.

moins

Le Gorafi (anagramme de Le Figaro) est un site d'information parodique, créé en mai 2012 durant la campagne présidentielle française sur le modèle de The Onion, un journal satirique de fausses informations. Il a aussi été comparé à Infos du Monde3 et à L'Examineur. La dimension interactive du site permet aux lecteurs de réagir, comme dans les sites d'information, eux-mêmes agissant de façon parodique : langage SMS, utilisation inappropriée des majuscules, faux trolls ou militants politiques.

source : Wikipedia

lien http://www.legorafi.fr/

Notions clés

Parodie et caricature

Il existe dans le code de la propriété intellectuelle (CPI) une exception de «  La parodie, le pastiche et la caricature, compte tenu des lois du genre » (plus d'infos sur Legavox ).

La caricature « de presse » a toujours existé dans la presse française. “Silhouette”, contrôleur général des finances au XVIIIe siècle, inspira des dessins qui ont donné naissance à un nom commun. Louis-Philippe, Thiers, puis toutes les figures de la IIIe République ont elles aussi été caricaturées.

Exemple de parodie sur la fabrication des fake news

source : Fake news
La poule steadycam

Les poules ont une caractéristique très singulière, celle d'avor uen tête qui ne bouge que très peu lors de ses déplacements.

Un cameraman a eu l'idée d'exploiter cette particularité en montant une caméra 4K sur sa tête pour voir ce que cela donnait en film

Une expérience étonnante...

source : Youtube
plus
moins
La poule steadycam
plus
moins
faux

C'est Faux !

Et c'est ce que l'on appelle des publicités virales

Une publicité virale est une publicité dont une grande part de l'audience finale est théoriquement obtenue par un phénomène de recommendation virale appelé également effet de « buzz ». Une publicité virale peut être conçue comme telle dès le départ ou devenir virale sans que cela ait été recherché initialement.

Pour l’annonceur, l’intérêt d’une publicité virale est de bénéficier audience gratuite qui n’est pas achetée sur les médias publicitaires.>

Ici les 10 dernières secondes ont été coupées, et l'on ne peut pas, du coup, se rendre compte qu'il s'agit en fait d'une publicité.

source : Youtube

Faisons comme si chaque jour était un 1er avril. Une capsule qui explique le marketing viral.

source : Youtube
Le pistolet à crise cardiaque

En 1975, lors d'une enquête du sénat aux Etats-Unis, la CIA révèle qu'elle a mis au point une arme injectant un poison et que celle ci est potentiellement indécelable. En effet, la balle est en fait une bille de glace plongée dans des phycotoxines et provoque immédiatement une crise cardiaque.

Bien que le CIA s'en défende, beaucoup pensent que cette arme a été utilisée à de nombreuses reprises.

source : CIA
plus
moins
Le pistolet à crise cardiaque
plus
moins
vrai

Peut être vrai mais sources et preuves insuffisantes !

Techniquement, l'on peut imaginer le dispositif comme faisable. Mais il n'y a pas assez de sources (rien par exemple dans la presse) qui permette de le conforter de manière certaine.

L'on n'a pas forcément de preuve définitive et il faut parfois accepter de suspendre son jugement. L'on peut se dire que ce semble plutot pencher dans tel ou tel sens en attendant plus d'informations.

Beaucoup de vrai complots ont été d'abord dénoncés comme de pures inventions et c'est d'ailleurs toute la difficulté de se faire soi-même une opinion. C'est aussi le travail des journalistes que de vérifier les informations.

En matière de médies comme en science, une vérité n'est définitive que dans la mesure où elle n'est pas infirmée.

68 euros d'amende pour un livre abandonné

L'acte de générosité lui est revenu très cher. Gwenaëlle, passionnée de littérature, a écopé le 31 janvier dernier d’une amende de 68 euros pour avoir déposé un livre sur un trottoir du XVIIIe arrondissement de la capitale. Cette militante pour l’accès à la culture et aux livres souhaitait offrir un ouvrage à un inconnu N’ayant pas à sa disposition de "boîte à livres", elle dépose celui-ci sur le bitume.

Une coutume dont elle est familière. Mais comme le rapporte France Bleu, des policiers municipaux zélés l’ont prise sur le fait et ont dressé un procès-verbal pour... « dépôt d’ordures » sur la voie publique.

Image livre
source : Libération
plus
moins
68 euros d'amende pour un livre abandonné
plus
moins
vrai

C'est vrai !

Première victime du délit littéraire...

Adepte du libre partage de livre, cette Parisienne a déposé fin janvier un livre sur un trottoir de la capitale en espérant "qu'il trouve son propriétaire". Ce geste lui a valu une amende de 68 euros. Aujourd'hui la mairie de Paris se rétracte.

source : lci

Il existe plusieurs type de source d'information :

  • La source primaire est un élément de première main : un témoin d’événement, un participant à une réunion, un enregistrement vidéo, une photographie, un document écrit…
  • Les sources secondaires font appel à un ou plusieurs intermédiaire(s) : cela peut être le récit d’un média ou d’un livre d’histoire, une anecdote racontée par quelqu’un qui n’était pas présent au moment où elle a eu lieu mais qui raconte ce qu’on lui en a dit, etc.
  • La source anonyme. Parfois, les journalistes donnent la parole à des contacts sous couvert de l’anonymat, pour les protéger.
Ecrire